Lire cet article dans:

Le Danemark diminue à nouveau la consommation d'antibiotiques chez les porcs

Au cours de l’année écoulée, les éleveurs de porcs du Danemark ont à nouveau réussi à réduire leur consommation d’antibiotiques. Au cours des cinq dernières années, la consommation a été réduite de 18%.

Vendredi 8 Février 2019 (il y a 2 mois 14 jours)
J'aime

La consommation par porc a diminué de 5,3% en comparant le nombre de doses utilisées en 2018 à celles de 2017. Les éleveurs porcins ont réussi à réduire de jusque 18% au cours des cinq dernières années et de plus de 30% en 10 ans.

Christian Fink Hansen, directeur de la section porc du SEGES, a expliqué que la diminution de la consommation d'antibiotiques au Danemark est due en grande partie aux efforts efficaces déployés par les éleveurs et les vétérinaires, combinés à une politique restrictive en matière d'utilisation d'antibiotiques. Fink Hansen a également expliqué que la prochaine tâche importante des producteurs de viande de porc était d'éliminer l'utilisation de zinc.

Mardi 22 janvier 2019/ Landbrug & Fødevarer/ Danemark.
https://lf.dk/aktuelt

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

18-Avr-201912-Avr-201905-Avr-201929-Mar-2019

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici