Lire cet article dans:

Découverte d'un possible nouvel antibiotique pour combattre le SARM

La molécule identifiée par les chercheurs de l'Université allemande est la "lugdunine", produite par Staphylococcus lugdunensis.

12 Septembre 2016

L'Université de Tübingen a développé un nouvel antibiotique produit par des bactéries présentes dans le nez humain capable de détruire Staphylococcus aureus résistant à la méticiline (MRSA) chez des souris et rats.
La molécule identifiée par les chercheurs de l'Université allemande est la "lugdunine", produite par Staphylococcus lugdunensis.

Staphylococcus aureus se trouve dans le nez de 1 personne sur 3 sans causer aucun problème, alors que le SARM est présent chez 2 personnes sur 100 et dans un petit nombre de cas, il peut envahir le flux sanguin, causant une infection et tuant 11.000 personnes par an rien qu'aux Etats-Unis.

Le nouvel antibiotique potentiel a aussi été capable de tuer S. aureus résistant à la vancomycine.

 

Mercredi 27 juillet 2016/Nature.
http://www.nature.com

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste