Lire cet article dans:

États-Unis : baisse de l'utilisation d'antimicrobiens chez les animaux producteurs d'aliments

Les ventes et la distribution d’antimicrobiens d’importance médicale destinés aux animaux producteurs d’aliments ont diminué de 33%.

Lundi 14 Janvier 2019 (il y a 7 mois 7 jours)
J'aime

Le rapport de 2017 sur les antimicrobiens vendus ou distribués pour usage chez des animaux producteurs de denrées alimentaires montre que les ventes et la distribution nationales de tous les antimicrobiens d’importance médicale ont diminué de 43% depuis 2015 (année de pic dans les ventes et la distribution) et de 28% depuis la première année de publication des rapports à cet égard (2009). Bien que les données sur les ventes ne reflètent pas l'utilisation réelle des antimicrobiens, la réduction du volume des ventes observée en 2016 et 2017 est un indicateur important de l'impact significatif des efforts en cours.

Les principales observations du rapport incluent :

  • Vente et distribution nationale d'antimicrobiens d'importance médicale approuvés pour utilisation chez les animaux producteurs d'aliments:
    • Baisse de 33% entre 2016 et 2017.
    • Diminution de 43% par rapport à 2015 (année montrant un pic des ventes).
    • Baisse de 28% depuis 2009 (première année avec rapport des ventes).
    • Les tétracyclines, qui représentent le plus gros volume de ces ventes nationales (3.535.701 kg en 2017), ont diminué de 40% entre 2016 et 2017.
  • Concernant la vente et de la distribution nationales d'antimicrobiens d'importance médicale approuvés pour utilisation chez les animaux producteurs d'aliments :
    • Les tétracyclines représentaient 64%, les pénicillines 12%, les macrolides 8%, les sulfas 5%, les aminosides 5%, les lincosamides 3%, les céphalosporines et les oroquinolones moins de 1%.
    • Environ 42% étaient destinés au bétail bovin, 36% aux porcs, 12% aux dindes, 5% aux poulets et 5% aux autres espèces.
    • On estime que 80% des céphalosporines, 72% des sulfas, 48% des aminosides et 44% des tétracyclines ont été utilisés chez les bovins, et que 84% des lincosamides et 40% des macrolides ont été utilisés chez les porcs. 1% des pénicillines étaient destinées à être utilisées chez les dindes.

Mardi18 décembre 2018/ FDA/ Etats-Unis.
https://www.fda.gov

Nouvelles

Canada: découverte du virus de la DEP en Alberta14-Jan-2019 il y a 7 mois 7 jours

Nouvelles de Santé

Canada: découverte du virus de la DEP en Alberta14-Jan-2019 il y a 7 mois 7 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

31-Jul-201926-Jul-201919-Jul-201912-Jul-2019

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici