Lire cet article dans:

Exportations de viande rouge des USA : nouveau record de volume pour le porc

Les exportations de viande de porc du mois d'avril ont établi un nouveau record en volume, alimenté par une demande énorme du Mexique.

Mercredi 13 Juin 2018 (il y a 9 jours)

Le volume des exportations de porc en avril s'est établi à 230.049 tonnes métriques, soit une hausse de 13% par rapport à l'année précédente et dépassant le précédent record établi en novembre 2016. La valeur des exportations a atteint 584,1 millions de dollars en avril, ce qui représente aussi une hausse de 13%.

De janvier à avril, le volume des exportations de viande de porc a dépassé de 4% le rythme record de 866.346 tonnes enregistré l'année dernière, tandis que la valeur a augmenté de 9% pour atteindre 2,29 milliards de dollars. Les exportations ont représenté près de 30% de la production totale de viande de porc en avril, contre 28,4% il y a un an, alors que le pourcentage de coupes de muscles exportées a également augmenté de façon significative (25,8%, contre 23,5%). En avril, le pourcentage de la production totale exportée a été relativement stable suivant les 27,4% de l'année dernière, tandis que les coupes musculaires ont avancé de 22,8% à 23,5%.

La valeur des exportations de viande de porc du mois d'avril a eu une moyenne à 58,45 $ par tête abattue, en hausse de 6% par rapport à l'année précédente, tandis que la moyenne de janvier à avril a augmenté de 5% pour atteindre 55,69 $.

Le Mexique a de nouveau marqué le rythme des exportations de porc en avril, avec un volume atteignant 79.019 t, en hausse de 34% par rapport à l'année précédente et le deuxième en importance. La valeur des exportations vers le Mexique s'est établie à 134,1 millions de dollars, en hausse de 28%. Au cours des quatre premiers mois de 2018, les exportations vers le Mexique ont dépassé de 7% le volume record de 282.675 tonnes enregistré l'année dernière, avec une valeur en hausse de 6% pour se monter à 505,4 millions de dollars.

Maintenir ce rythme sera cependant difficile, le Mexique annonçant des droits de douane en représailles sur les importations de la plupart des produits porcins américains à partir du 5 juin. La taxe sur les découpes de muscles réfrigérés et congelés est de 10% jusqu'au 5 juillet, date à laquelle elle devrait augmenter jusqu'à 20%.

Les exportations de viande de porc vers la Corée du Sud ont poursuivi leur élan en avril, leur volume (25.370 t, en hausse de 74%) et et leur valeur (74,1 millions de dollars, en hausse de 81%) ayant sensiblement augmenté par rapport à l'année précédente.

Bien que les exportations de porc vers la Chine et Hong Kong aient été inférieures à celles d'il y a un an, les livraisons sont demeurées relativement élevées malgré les taxes additionnelles de 25% sur le porc américain, qui sont entrées en vigueur le 2 avril. Il est probable, néanmoins, que l'impact commercial sera beaucoup plus sensible sur les données à l'export de mai et des mois à venir. L'augmentation tarifaire a essentiellement triplé le taux standard de la Chine pour les importations de porc congelé, le faisant passer de 12 à 37% (l'augmentation ne s'applique pas à Hong Kong, qui applique toujours des droits nuls). Les exportations d'avril vers la Chine/Hong Kong se sont chiffrées à 41.567 tonnes, soit une baisse de 14% par rapport à l'année précédente, mais ont légèrement reculé en valeur pour atteindre 95,9 millions de dollars. De janvier à avril, les exportations vers la Chine/Hong Kong ont été inférieures de 15% au volume de l'année dernière (153.248 tonnes), mais elles se sont maintenues en valeur, à 356,6 millions de dollars.

Pour les mois de janvier à avril, les autres faits importants concernant la viande de porc américaine incluent :

  • Les exportations vers le Japon, premier marché en valeur, ont enregistré une baisse de 1% par rapport au volume de l'an dernier (132.534 t), mais ont augmenté de 1% en valeur (544,8 millions de dollars). Cela inclut une diminution de 5% du volume de porc réfrigéré (68.532 tonnes), évalué à 330 millions de dollars (en baisse de 1%).
  • La forte croissance de la Colombie a fait grimper les exportations de viande de porc vers l'Amérique du Sud de 23% en volume (39.520 tonnes) et de 24% en valeur (96,7 millions de dollars).
  • Menés par les principaux marchés du Honduras et du Guatemala et par des expéditions en forte hausse au Panama, les exportations vers l'Amérique centrale ont grimpé de 23% en volume (26.459 tonnes) et de 27% en valeur (63.3 millions).
  • Les exportations de porc ont connu une croissance solide aux Philippines et ont plus que doublé par rapport à l'an dernier, les exportations vers la région de l'ANASE augmentant de 20% en volume (15.435 tonnes) et de 31% en valeur (43,8 millions de dollars).

Vendredi 8 juin 2018/ USMEF/ Etats-Unis.
https://www.usmef.org

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

22-Jun-201815-Jun-201808-Jun-201801-Jun-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici