Lire cet article dans:

FAO : les prix des céréales et des huiles végétales ont baissé en avril

Après avoir grimpé jusqu’à un niveau record en mars, les prix internationaux des céréales et des huiles végétales ont baissé en avril.

9 Mai 2022

L’indice des prix des céréales de la FAO a affiché une valeur moyenne de 169,5 points en avril, cédant 0,7 point (0,4 %) par rapport à son record (depuis 1990) atteint en mars. Après avoir grimpé en flèche jusqu’à un niveau record en mars, les prix internationaux des céréales secondaires ont baissé de 1,8 % en avril, principalement en raison d’un recul de 3,0 % des prix du maïs, car les disponibilités saisonnières issues des récoltes qui se déroulent actuellement en Argentine et au Brésil ont contribué à atténuer la pression sur les marchés. Les prix internationaux du sorgho ont eux aussi reculé en avril, de 0,4 %, tandis que le resserrement de l’offre a fait monter les prix de l’orge de 2,5 ∞. Les prix internationaux du blé ont progressé en avril, quoique marginalement, gagnant ainsi 0,2 %. Les prix sont restés élevés en raison du blocage des ports se poursuivant en Ukraine et de craintes quant aux conditions de culture en 2022 aux États-Unis, mais les hausses des prix ont été modérées par l’augmentation des expéditions depuis l’Inde, par des exportations plus importantes que prévu de la Fédération de Russie et par un léger affaiblissement de la demande mondiale dû aux prix élevés.

L’indice des prix des huiles végétales de la FAO s’est établi en moyenne à 237,5 points en avril. Il cède ainsi 14,3 points (5,7 %) par rapport au niveau record enregistré en mars, mais reste bien supérieur à son niveau enregistré un an auparavant. Cette baisse s’explique par le recul des prix des huiles de palme, de tournesol et de soja, qui a plus que compensé la hausse des cours de l’huile de colza. Les prix internationaux de l’huile de palme ont accusé un retrait modéré en avril, principalement sous l’effet de la faiblesse des importations mondiales due aux coûts élevés, ainsi que de l’affaiblissement des perspectives concernant la demande en Chine. Néanmoins, des incertitudes quant à l’offre exportable issue de l’Indonésie, le premier exportateur mondial d’huile de palme, ont contenu une baisse plus marquée des prix internationaux. Par ailleurs, les prix mondiaux de l’huile de tournesol et de l’huile de soja ont eux aussi diminué par rapport au mois précédent, en grande partie en raison d’un rationnement de la demande dû aux prix records constatés récemment. En revanche, les prix de l’huile de colza sont restés solides en avril, car l’offre mondiale a continué de se resserrer.

6 mai 2022/ FAO.
https://www.fao.org

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Prix du porc

27 Jun
0,010
29 Jun
0,000
30 Jun
0,025
30 Jun
0,000
La boutique spécialiste en élevage porcin
Conseil et service technique
Plus de 120 marques et fabricants

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste