Lire cet article dans:

FAO : résultats du projet ASFORCE sur la peste porcine africaine

L'objectif principal de l'atelier a été d'informer les différents pays participants des progrès des connaissances sur la PPA réalisés dans le cadre de l'ASFORCE.

Mardi 31 Mars 2015 (il y a 3 ans 4 mois 20 jours)
J'aime

La situation de la peste porcine africaine (PPA) en Europe de l'Est et en Afrique subsaharienne a mené, en 2012, à la mise en marche du projet ASFORCE, un consorcium financé par la Commission Européenne avec la collaboration de la FAO, d'une durée de 3 ans et se concentrant sur la recherche sur cette maladie.

Le projet étant en phase de finalisation (septembre 2015), courant mars a eu lieu une réunion au siège de la FAO, qui a rassemblé des représentants des services vétérinaires de Bulgarie, Hongrie, Italie, Slovénie et Espagne. L'objectif principal de l'atelier a été d'informer les différents pays participants des progrès des connaissances sur la PPA réalisés dans le cadre de l'ASFORCE, ainsi que de fournir une plateforme pour que les participants puissent débattre des sujets importants concernant les plans de prévention et de contingence au niveau national. Un atelier similaire avait été organisé à Berlin pour les pays du nord de l'Europe, deux semaines auparavant.

Les principales réalisations des différents domaines de travail sont :

  • Une meilleure caractérisation du secteur porcin et de ses patrons de mouvements ; actualisation de l'état épidémiologique de la maladie et propriétés génétiques du virus de la PPA ; évaluation des programmes de surveillance et contrôle ; modèles sur la dynamique de la maladie ; évaluation économique de différents scénarios de contrôle de la maladie ; directives pour le contrôle et la prévention rentables ;
  • Une meilleure connaissance de l'épidémiologie de la PPA chez les sangliers, leurs interactions avec les porcs domestiques et le rôle potentiel des tiques dans l'épidémiologie de la maladie.
  • Les progrès qui mènent au développement du vaccin à travers de 1) l'élimination rationnelle des gènes pour produire des souches de vaccin candidates atténuées et non répliquantes, et 2) l'identification d'antigènes protecteurs et leur incorporation au vaccin du virus en tant que vecteurs.
  • Développement du diagnostic : développement de meilleurs tests de diagnostic pour la détection du virus et des anticorps capable de discriminer des porteurs potentiels et renforcer les capacités de diagnostiquer la PPA.

 

Mardi 24 mars 2015/ FAO.
http://www.fao.org

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 2 mois 25 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

27-Jul-201820-Jul-201813-Jul-201806-Jul-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici