Lire cet article dans:

FAO: Vigilance de mise contre la fièvre aphteuse dans les Balkans

L'Union européenne et la FAO ont intensifié leurs efforts pour aider les pays européens et d'autres pays de la région des Balkans à se préparer à affronter d'éventuels foyers de fièvre aphteuse.
 

Lundi 16 Février 2015 (il y a 3 ans 7 mois 8 jours)
J'aime

L'Union européenne et la FAO ont intensifié leurs efforts pour aider les pays européens et d'autres pays de la région des Balkans à se préparer à affronter d'éventuels foyers de fièvre aphteuse, une maladie mortelle qui frappe les bovins, les moutons, les chèvres et d'autres animaux.

La Commission européenne de lutte contre la fièvre aphteuse (EuFMD), dont le secrétariat se trouve au siège de la FAO à Rome, gère un vaste programme visant à renforcer la capacité des services vétérinaires en Europe, car même si un foyer de fièvre aphteuse venait à se produire dans un seul pays, il pourrait avoir de lourdes conséquences économiques pour l'Europe tout entière.

Au cours des dernières années, la EuFMD a formé environ 500 vétérinaires européens en matière d'intervention immédiate et mise en place des sessions de formation de vétérinaires urgentistes capables d'intervenir dans les situations de crise. Elle a également constitué un réseau permettant à ses Etats membres de lancer des plans d'intervention d'urgence et de disposer d'une banque de connaissances pour partager leurs expériences et améliorer les exercices de simulation.

La Commission européenne de lutte contre la fièvre aphteuse accorde une attention particulière à la région des Balkans – qui comprend à la fois des pays membres et des pays non membres de l'UE – et qui est située géographiquement à la lisière de pays infectés plus au sud et à l'est. 
 
La Commission aide les pays à élaborer et à tester des plans d'urgence pour répondre rapidement aux foyers de maladie avant que le virus ne se propage à des troupeaux voisins ou plus loin lors du transport du bétail vers les marchés. Dans tout effort visant à arrêter la propagation de la maladie, la coopération entre pays voisins est cruciale.

De tels plans d'urgence ont été récemment testés en Bulgarie, Serbie et dans l'ex-République yougoslave de Macédoine où les services vétérinaires gouvernementaux ont pris part à la simulation assistée par ordinateur d'une apparition simultanée de foyers de fièvre aphteuse dans ces trois pays. D'autres pays de la région des Balkans et la Grèce ont pris part en qualité d'observateurs.

L'exercice de simulation a été financé par l'UE et coordonné par la Commission européenne de lutte contre la fièvre aphteuse avec la participation d'experts en santé animale du gouvernement danois, chargés de l'évaluation dans chaque pays.

Un deuxième exercice de simulation multi-pays est prévu dans les Balkans en juillet 2015. Il intégrera les enseignements tirés du récent exercice et inclura des interventions sur le terrain.

Lundi, 9 février de 2015/ FAO.
http://www.fao.org

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 3 mois 29 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

21-Sep-201814-Sep-201807-Sep-201827-Jul-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici