Lire cet article dans:

Belgique : la Flandre autorise 5% de matières premières conventionnelles dans les aliments biologiques en raison de leur pénurie

En raison de la guerre en Ukraine, les éleveurs de porcs et de volailles biologiques sont autorisés à mélanger 5% d'aliments non biologiques riches en protéines dans leur alimentation.

19 Mai 2022

Jusqu'à la fin de l'année dernière, il était permis de mélanger 5% d'aliments conventionnels dans les régimes biologiques, mais ces règles ont été durcies au début de cette année par le nouveau règlement européen sur l'agriculture biologique, qui stipule que seules des matières premières 100 % biologiques peuvent être utilisées pour les aliments biologiques.

En raison de la guerre en Ukraine, certaines matières premières biologiques pour l'alimentation animale sont devenues particulièrement rares et un certain nombre d'États membres ont demandé à l'Europe de revenir à l'ancien système. La Commission a autorisé un mélange de 5% de matières premières conventionnelles dans les aliments biologiques, mais les États membres peuvent en décider autrement.

Jusqu'au 18 mai 2022, les éleveurs de porcs et de volailles biologiques en Flandre peuvent demander une autorisation individuelle pour l'incorporation de 5% d'aliments conventionnels dans l'alimentation animale biologique pour une période maximale de 12 mois. "Dès qu'il y aura à nouveau une disponibilité suffisante d'aliments biologiques, cette décision pourra être levée et l'autorisation cessera", selon le Ministère de l'Agriculture et de la Pêche.

13 mai 2022/ Vilt/ Belgique.
https://vilt.be

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

La boutique spécialiste en élevage porcin
Conseil et service technique
Plus de 120 marques et fabricants

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste