Lire cet article dans:

France : mesures pour améliorer le bien-être des animaux

Didier Guillaume a annoncé 15 mesures pour renforcer la lutte contre la maltraitance animale et améliorer le bien-être des animaux domestiques.
Ces mesures concernent en premier lieu l’amélioration du bien-être animal en élevage.

3 Février 2020

Un arrêté ministériel sera publié dans les prochains jours, interdisant la castration à vif des porcelets fin 2021. Il imposera par ailleurs, pour tout élevage de porcs, des systèmes d’abreuvement et l’accès à des matériaux manipulables. Les éleveurs auront un an pour se mettre en conformité avant que des sanctions ne soient prises.

Plus globalement, un décret sera prochainement présenté au conseil d’État, pour aller vers l’interdiction de toute pratique douloureuse en élevage et pouvoir imposer un référent bien-être animal dans chaque élevage.

Les conditions de transport seront également renforcées. Des textes réglementaires seront pris au 1er semestre pour pouvoir augmenter les contrôles sur les transports de longue durée, en habilitant les vétérinaires privés. L’objectif est d’assurer 5% de contrôles au chargement des animaux. Les sanctions seront élargies, en cas de non-respect de la réglementation telles qu’une absence de certificat de compétence ; l’utilisation d’un véhicule non agréé ou non conforme ; l’absence d’un carnet de route validé.

31 janvier 2020/ Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation/ France.
https://agriculture.gouv.fr

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste