Lire cet article dans:

Incertitude dans le commerce mondial du porc

Le commerce mondial du porc pourrait être confronté à une modification importante des flux commerciaux au second semestre de 2018, en raison des tensions commerciales et de l'impact possible de la PPA.

Mercredi 10 Octobre 2018 (il y a 2 mois 4 jours)
1 J'aime

Selon les "Perspectives à court terme des marchés agricoles de l'UE en 2018 et 2019", le commerce mondial de viande de porc pourraient subir une modification sensible des flux commerciaux au second semestre de 2018 en raison des tensions commerciales et de l'impact possible de la peste porcine africaine (PPA), qui se propage rapidement en Chine, principal producteur et importateur mondial, et a touché certains États membres de l'UE.

Les États-Unis ont imposé des droits de douane sur les importations d'acier et d'aluminium en provenance de Chine (en mars) et du Mexique et de l'UE (en juin). En représailles, la Chine a augmenté les droits de douane sur le porc américain de 25% en avril et de 25% supplémentaires en juillet, tandis que le Mexique a imposé un droit moins élevé (10% en juin, 20% depuis juillet). Selon l'USDA, alors que les exportations totales des États-Unis ont augmenté de 9% en janvier-juillet en glissement annuel, les livraisons à destination de la Chine ont fortement diminué (-17%) et celles à destination du Mexique légèrement baissé (-1%). L'UE a commencé à exporter de la viande de porc congelée au Mexique, mais les volumes sont encore faibles. D’autre part, compte tenu de l’interdiction russe actuelle sur ses exportations, le Brésil s’est beaucoup plus tourné vers la Chine, où il a directement concurrencé le porc de l’UE.

La Chine est restée la principale destination des exportations de viande de porc de l'UE, représentant 35% au cours des sept premiers mois de 2018, suivie du Japon avec 12%. Les livraisons pour la Chine ont été relativement stables au cours de cette période, aux alentours de 110.000 t par mois, mais ont diminué de 2% par rapport à l'année précédente. La baisse des exportations à destination de Hong Kong (-36%) a été plus significative, bien que compensée par une augmentation des exportations vers d’autres destinations, par exemple vers la Corée du Sud (+16%), les Philippines (+11%), les États-Unis (+14%), l'Ukraine (+34%) et le Vietnam (+33%). Dans l'ensemble, les exportations de l'UE ont augmenté de 1%, avec une augmentation de 3% pour la viande de porc et une baisse de 4% pour les abats. Les exportations de viande de porc de l'UE devraient augmenter de 2,5% sur l'année et diminuer en 2019 en conséquence d'une contraction de la production.

Mercredi 4 octobre 2018/ DG Agri/ Union Européenne.
https://ec.europa.eu

Nouvelles

UE : prix de la viande de porc bas en 201810-Oct-2018 il y a 2 mois 4 jours

Nouvelles de Economie

UE : prix de la viande de porc bas en 201810-Oct-2018 il y a 2 mois 4 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

14-Déc-201807-Déc-201830-Nov-201823-Nov-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici