Lire cet article dans:

Japon : Okinawa confirme le premier foyer de PPC après 33 ans

Quelque 1.800 porcs sensibles seront abattus après la détection de PPC dans deux exploitations d'Okinawa, le premier cas dans cette préfecture en 33 ans.

15 Janvier 2020

La préfecture d'Okinawa, au Japon, a signalé mercredi la présence de la peste porcine classique (PPC) après 33 ans sans présence de la maladie.

La maladie a été détectée dans deux élevages porcins de la ville d'Uruma comptant environ 1.800 animaux sensibles.

La préfecture a sollicité le soutien de la Force d’Autodéfense Terrestre japonaise pour abattre les porcs infectés.

Taku Eto, Ministre japonais de l'Agriculture, des Forêts et de la Pêche, a déclaré que les élevages de porcs infectés ont des espèces locales de porcs d'Okinawa, ce qui peut être un coup dur pour la préfecture, et le ministère fera tout son possible pour contenir l'épidémie.

Il s'agit de la première épidémie de PPC à Okinawa depuis octobre 1986. Okinawa est la huitième préfecture du Japon à signaler la présence de PPC depuis l'apparition de la maladie dans le pays après 26 ans.

Mercredi 8 janvuer 2020 /Xinhua/ Chine.
http://www.xinhuanet.com/english

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste