Lire cet article dans:

La Belgique confirme la présence de PPA

Confirmation de 2 cas de sangliers porteurs du virus de la peste porcine africaine dans la commune d’Etalle.

Vendredi 14 Septembre 2018 (il y a 2 mois 2 jours)
J'aime

Les autorités sanitaires belges ont confirmé l’infection par le virus de la peste porcine africaine (PPA) de deux sangliers sauvages dans la commune d’Étalle, située à une dizaine de kilomètres de la France. La Belgique reste indemne de la maladie au niveau des élevages porcins.

L’Agence alimentaire, le laboratoire national de référence Sciensano et la Région wallonne se sont concertés ce 13/09/2018 en urgence afin d’identifier les mesures à adopter de manière coordonnée en Belgique suite à la confirmation de 2 cas de sangliers contaminés par le virus de la PPA.

Le Service Public de Wallonie – SPW- prépare les mesures de nature à éviter au maximum la dispersion des sangliers à partir de la zone infectée ainsi que les dispositions relatives à la chasse. Le Département Nature et des Forêts – DNF- a renforcé d’ores et déjà les procédures de vigilance et d’observation. Il est demandé d’immédiatement prévenir le call center du SPW - 1718 - de toutes découvertes suspectes.

Le SPW rappelle à tous les promeneurs la stricte application du code forestier à savoir : l’interdiction de quitter les chemins, routes et sentiers et l’obligation de tenir les chiens en laisse. Une information spécifique sera communiquée aux exploitants forestiers.
Le SPW a par ailleurs, chargé ses services agricoles d’être à la disposition de chaque éleveur de porcs pour limiter au mieux les conséquences économiques potentielles.

La confirmation ce jour de la présence du virus en Belgique constitue une progression inédite de la maladie qui exige une réponse à la hauteur des enjeux économiques considérables pour les filières agroalimentaires françaises.

Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a demandé immédiatement aux préfets des Ardennes, de la Meuse, de la Moselle et de la Meurthe et Moselle, de mettre en place le plan d’action renforcé spécifique à cette maladie, sous la coordination de la DGAL (Direction générale de l’alimentation) afin de prévenir l’introduction du virus sur territoire.

Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a ainsi demandé à ce que des mesures de zonage, de restrictions de certaines activités comme la chasse et de surveillance renforcée des élevages et de la faune sauvage soient mises en place dans 4 départements frontaliers avec la Belgique. Ce plan prévoit également le renforcement des mesures de biosécurité pour éviter l’introduction du virus dans les élevages porcins et des mesures de surveillance en abattoir.

Le ministre a exigé que ce plan d’actions contre la PPA soit appliqué avec la plus grande rigueur.

Jeudi 13 septembre 2018.
AFSCA/ Belgique. http://www.afsca.be
Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation.
http://agriculture.gouv.fr/

voir plus d'articles liés à l'article

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

09-Nov-201802-Nov-201826-Oct-201819-Oct-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici