Lire cet article dans:

L'investissement dans la chaîne du froid sur rail doit s'adapter à la demande de denrées périssables de la Chine

La "Nouvelle Route de la Soie" - la ligne ferroviaire Yu’Xin’Ou, reliant Chongqing et Rotterdam par rail, ouvre une nouvelle voie de marché passionnante pour les exportateurs européens car elle réduit les délais de transport de plus de 30 jours par rapport à la voie maritime.

Mercredi 4 Novembre 2015 (il y a 2 ans 5 mois 22 jours)

L'appétit de la Chine pour les fruits et légumes, les produits laitiers et la viande devrait augmenter de 17% entre 2015 et 2025.La demande croissante du pays pour les aliments frais offre d'énormes opportunités à l'import pour l'industrie alimentaire bien connue de l'Europe. La "Nouvelle Route de la Soie" - la ligne ferroviaire Yu’Xin’Ou, reliant Chongqing et Rotterdam par rail, ouvre une nouvelle voie de marché passionnante pour les exportateurs européens car elle réduit les délais de transport de plus de 30 jours par rapport à la voie maritime.

La "Nouvelle Route de la Soie" peut être un fort moteur d'amélioration pour l'industrie de la chaîne du froid, car elle met en contact les fournisseurs chinois de chaîne de froid avec des produits de haute qualité. Le délai réduit de transport a plusieurs avantages pour les exportateurs concernant la qualité de produit, l'établissement du prix, et les choix de distribution. Quand elle arrivera à maturité, la "Nouvelle Route de la Soie" aura la capacité de stabiliser le système alimentaire chinois en renforçant le commerce international et en réduisant la vulnérabilité à des événements régionaux, telle qu'une maladie affectant la récolte et un climat extrême. A terme, elle a aussi le potentiel pour renforcer la concurrence, changeant les positions de concurrence des partenaires commerciaux actuels tels que les USA, le Brésil et l'Australie, et en améliorant aussi la stabilité des prix du système alimentaire.

La demande en alimentation fraîche saine, achetée par le biais de canaux modernes pratiques oriente l'investissement du pays vers l'infrastructure de la chaîne du froid. Durant les cinq dernières années, la capacité de stockage s'est accrue de 12 millions de mètres cubes en 2007 à environ 100 millions de mètres cubes en 2015. Cependant, le secteur du froid chinois est encore en retard et a besoin de s'améliorer tant pour ce qui est de la qualité que pour la capacité.

 

Mercredi 28 octobre 2015/ Rabobank/ Pays-Bas.
http://rabobank-food-agribusiness-research.pr.co

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 11 mois

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

20-Avr-201813-Avr-201806-Avr-201829-Mar-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici