Lire cet article dans:

La Commission Européenne adopte son deuxième plan d'action contre la résistance antimicrobienne

Le plan d'action suit une approche One Health pour lutter contre la résistance aux antibiotiques de bactéries d'humains, d'animaux et de l'environnement.

Jeudi 13 Juillet 2017 (il y a 1 ans 5 mois 2 jours)
J'aime

A travers le nouveau plan d'action, se basant sur un précédent plan d'action publié en 2011 et prenant en compte les recommandations de son évaluation, la Commission Européenne renforcera son soutien aux Etats Membres de l'UE pour apporter des réponses innovantes, efficaces et durables à la résistance antimicrobienne, se concentrant sur des résultats mesurables et concrets. Les actions spécifiques incluses dans le plan reposent sur trois piliers principaux :

  1. Faire de l'UE une région de meilleures pratiques : il existe des différences importantes entre pays de l'UE en ce qui concerne les politiques nationales efficaces contre la RAM mises en place ; le but de la Commission est d'apporter son soutien à tous les Etats membres de l'UE pour que leur niveau arrive à celui des pays ayant les meilleurs résultats.
  2. Renforcer la recherche, le développement et l'innovation: les actions menées dans ce pilier visent à apporter une contribution précieuse aux politiques scientifiques et aux mesures juridiques de lutte contre la RAM et à combler les lacunes en matière de connaissances.
  3. Donner forme à l'agenda mondial : l'objectif est de promouvoir les efforts et les initiatives de recherche de l'UE en matière de RAM au niveau international.

En parallèle, la Commission Européenne lance des lignes directrices de l'UE sur l'utilisation prudente des antimicrobiens en ce qui concerne la santé humaine. Ces lignes directrices sont basées sur des propositions préparées par l'ECDC avec l'apport d'experts et d'intervenants des États membres de l'UE.

La directrice de l'ECDC, la Dr Andrea Ammon, a déclaré: «L'ECDC se félicite de ces efforts renouvelés pour faire face à la menace croissante posée par la résistance aux antimicrobiens et souligne une fois de plus son engagement à soutenir à la fois la Commission européenne et les États membres de l'UE dans leurs initiatives pour résoudre ce problème" . Elle a ajouté : "Il n'est pas trop tard pour faire renverser la résistance antimicrobienne, mais nous devons nous assurer que nous agissons maintenant".

Jeudi 29 juin 2017/ ECDC/ Union Européenne.
https://ecdc.europa.eu

Nouvelles

Bénéfices pour la filière porcine de l'accord UE-Japon12-Jul-2017 il y a 1 ans 5 mois 3 jours

Nouvelles de Santé

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

14-Déc-201807-Déc-201830-Nov-201823-Nov-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici