Lire cet article dans:

La Hollande recommande la détection de résistance à la colistine

En Hollande, dans le but de contrôler ce type de résistance à la colistine, la détection a débuté cette année sur des échantillons de matière fécale de bétail, dans le cadre du programme de surveillance permanente de résistance aux antibiotiques chez les animaux.

Mardi 19 Juillet 2016 (il y a 2 ans 4 mois 27 jours)
J'aime

Le premier cas de résistance transmissible à la colistine (MCR-1) chez des bactéries de bétail et êtres humains a été signalé en Chine à la fin de l'année dernière. La colistine est un antibiotique utilisé en dernier recours pour humains. L'existence d'un réservoire à grande échelle de bactéries avec des gènes résistant à la colistine transmissibles est un risque potentiel pour la santé publique et, par conséquent, indésirable.

Ce type de résistance à la colistine a été détecté dans le monde entier. En Hollande, elle a été détectée chez des bactéries se trouvant dans l'intestin de poules, dindes et veaux de charcuterie ainsi que dans divers types de viande (plus particulièrement le poulet et la dinde).

Au cours de la recherche conjointe menée sur les collections de souches de l'Institut Vétérinaire Central néerlandais (CVI), les Autorités de Sécurité Alimentaire des Pays-Bas (NVWA) et l'Institut National pour la Santé Publique et l'Environnement (RIVM), ce caractère génétique a été détecté dans moins de 1% de Escherichia coli provenant d'intestins d'animaux de ferme et 2% de E. coli  provenant des produits de viande examinés. Ce type de résistance a été détecté chez 1% de la Salmonella chez les volailles examinées.

Afin de mieux comprendre la façon dont ce nouveau type de résistance à la colistine se propage, les bactéries ont été examinées au niveau moléculaire. Il existe deux types de segments d'ADN transmissibles chez les bactéries (connus sous le nom de plasmides) jouant un rôle dans la propagation entre les bactéries. De plus, la recherche a révélé que ce caractère dans une bactérie peut se transmettre d'un plasmide au chromosome. Un caractère peut seulement se transmettre aux cellules filles à travers la division cellulaire chez ces bactéries. Dans le but de contrôler l'apparition et la propagation de ce type de résistance à la colistine, la détection a débuté cette année sur des échantillons de matière fécale de bétail, dans le cadre du programme de surveillance permanente de résistance aux antibiotiques chez les animaux.

Jeudi 9 juin 2016/ Wageningen UR/ Hollande.
http://www.wageningenur.nl

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 6 mois 20 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

14-Déc-201807-Déc-201830-Nov-201823-Nov-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici