Lire cet article dans:

La PPA continue de menacer le marché mondial du porc

Selon Rabobank, la peste porcine africaine (PPA) continue de menacer le marché mondial du porc, non seulement en provoquant une chute de la production dans les pays asiatiques, mais en causant également une incertitude quant au commerce et aux perspectives de production dans d'autres régions du monde.

Mardi 30 Juillet 2019 (il y a 4 mois 16 jours)
J'aime

Alors que les prix du porc en Chine ont commencé à augmenter, les réactions de la production dans le reste du monde semblent prudentes. D'autres facteurs, notamment la gestion des maladies et les conditions météorologiques, entravent la production en Europe et au Brésil. La reprise des négociations commerciales sino-américaines est un développement positif, qui donne une opportunité à la Chine de revoir ses droits de douane sur les importations de porc en provenance des États-Unis.

Chine : des pertes de l'effectif porcin en hausse

La PPA continue de se propager en Chine, avec de nouveaux cas principalement dans le sud de la Chine. Les prix du porc vivant augmentent enfin, ce qui indique une offre restreinte. Alors que les prix de la viande fraîche évoluent, les stocks importants de viande congelée continuent de faire pression sur les prix et pèsent sur les rendements du marché.

États-Unis : poursuite de la croissance de la production au deuxième semestre 2019

La production porcine devrait augmenter au second semestre, tirée par un cheptel reproducteur important et une amélioration de la productivité. Alors que les exportations de porc connaissent des difficultés, la résolution des conditions commerciales avec le Mexique et le Canada devrait stimuler les exportations, et la reprise des négociations commerciales avec la Chine est un facteur positif. Le manque de main-d'œuvre reste une contrainte majeure au second semestre 2019.

Europe : la production ne répond pas encore au prix

La PPA en Europe de l’Est continue à faire pression et décourage la croissance. La chaleur estivale ralentit la hausse de la production, contribuant à de meilleurs prix du marché. Les exportations de la plupart des États membres ont augmenté, principalement en raison de la demande accrue de la Chine.

Brésil : les exportations atteignent de nouveaux sommets

Les exportations augmentent, tirées par la demande de la Chine et de la Russie, bien que les producteurs de porcs demeurent sceptiques quant à savoir si cela représente un retour structurel à la croissance. Les prix du porc sur le marché national augmentent, les exportations dépassant la croissance de la production. Si la consommation nationale reprend au second semestre 2019, les prix en seront d'autant soutenus.

Juillet 2019/ Rabobank/ Hollande.
https://research.rabobank.com

Articles liés

voir plus d'articles liés à l'article

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

13-Déc-201906-Déc-201929-Nov-201922-Nov-2019

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici