Lire cet article dans:

La production mondiale de viande de porc devrait augmenter de 17% en dix ans

Le rapport Perspectives agricoles de l'OCDE-FAO 2022-2031 décrit les évolutions du marché et les prévisions à moyen terme pour le commerce mondial de la viande.

20 Juillet 2022

La prévision de la consommation mondiale de porc devrait atteindre 129 millions de tonnes au cours des dix prochaines années, ce qui représenterait un tiers de la hausse totale de la consommation de viande. Cependant, la consommation mondiale par habitant devrait stagner au cours de la période de prévision. Le porc restera la viande la plus consommée dans l'UE au cours de la prochaine décennie, même si sa consommation par habitant restera plus stable, en raison des changements de régime alimentaire et de la consommation de volaille, qui est l'option la moins chère. Dans la plupart des pays d'Amérique latine, les prix favorables ont fait du porc et de la volaille les viandes de choix pour satisfaire la demande croissante de la classe moyenne. Plusieurs pays asiatiques qui consomment traditionnellement du porc, comme la Corée et le Vietnam, augmentent leur consommation par habitant.

Consommation de viande par habitant : Augmentation de la viande de volaille et de porc et diminution du bœuf. Note : La consommation par habitant est exprimée en poids de détail. Source : OCDE/FAO (2022), "Perspectives agricoles de l'OCDE-FAO", statistiques agricoles de l'OCDE. http://dx.doi.org/10.1787/agr-outl-data-en

Consommation de viande par habitant : Augmentation de la viande de volaille et de porc et diminution du bœuf. Note : La consommation par habitant est exprimée en poids de détail. Source : OCDE/FAO (2022), "Perspectives agricoles de l'OCDE-FAO", statistiques agricoles de l'OCDE. http://dx.doi.org/10.1787/agr-outl-data-en

La production de viande porcine devrait augmenter de 17% jusqu'en 2031, en partant d'une base de référence plus faible en raison de la PPA entre 2019 et 2021 et en bénéficiant d'une spécialisation accrue de la filière et des mesures de biosécurité. Les foyers de PPA en Asie, qui ont débuté fin 2018, continueront de toucher de nombreux pays au cours des premières années de la période de prévision, la Chine, les Philippines et le Vietnam en subissant le plus grand impact. Les foyers de PPA devraient continuer à maintenir la production mondiale de porc en dessous des niveaux record précédents jusqu'en 2022, après quoi elle devrait augmenter régulièrement jusqu'en 2031.

La production de viande de porc devrait continuer à augmenter en Chine et atteindre les niveaux antérieurs à l'APP (2017) d'ici 2023. La majeure partie de l'augmentation de la production porcine dans les régions touchées par la PPA sera due à la conversion des exploitations de basse-cour en entreprises commerciales à grande échelle. Le Vietnam, qui souffre d'une baisse de production due à la PPA depuis 2019, devrait devenir le sixième producteur de porc, en dessous du Brésil et de la Russie. La production vietnamienne devrait retrouver les niveaux de 2019 d'ici 2023 et continuer à croître sur la période de projection.

La production de viande de porc dans l'Union européenne devrait diminuer, car les préoccupations liées à l'environnement et au bien-être des animaux devraient limiter la demande intérieure, tandis que la baisse des importations de la Chine aura également une influence négative sur les perspectives commerciales. Le Brésil et les États-Unis devraient également ralentir au début en raison de la baisse prévue de la demande d'importations chinoises et des prix élevés des aliments pour animaux. En revanche, leur production restera élevée compte tenu de leur forte position concurrentielle sur les marchés mondiaux.

29 juin 2022/Coopération économique et développement.
https://www.oecd-ilibrary.org

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste