Lire cet article dans:

La Sardaigne pourra exporter le cochon de lait "Doc" hors de l'île

Après quatre ans de prohibition, le Ministère italien de la Santé a autorisé la vente du cochon de lait de Sardaigne "Doc" à des zones italiennes extérieures à l'île.

Vendredi 6 Novembre 2015 (il y a 3 ans 12 jours)
J'aime

Après quatre ans de prohibition, le Ministère italien de la Santé a autorisé la vente du cochon de lait de Sardaigne "Doc" à des zones italiennes extérieures à l'île. Les porcelets devront provenir d'exploitations certifiées et soumises à un traitement thermique avant d'être exportés en dehors de l'île.

L'interdiction d'exporter des cochons de lait en dehors de l'île de Sardaigne avait été imposée au mois de novembre 2011, lorsqu'un décret de l'Union Européenne avait suspendu l'autorisation concernant les exportations de viande fraîche et de charcuteries en raison de l'appparition de la peste porcine africaine, qui affecte l'île depuis 1978.

Mercredi 21 octobre 2015/ANSA/Italie.
http://www.ansa.it/

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 5 mois 23 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

16-Nov-201809-Nov-201802-Nov-201826-Oct-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici