Lire cet article dans:

Le Ministère allemand de l'Environnement propose de renforcer les conditions de l'élevage intensif

Le projet de Loi sur l'élevage intensif a pour objectif entre autres la modification de plusieurs lois de compétence de l'Environnement sur différents sujets, comme la Loi sur la Construction, la Loi sur la Protection de la Nature et certaines régulations de la Loi sur les Eaux.

Mercredi 19 Octobre 2016 (il y a 1 ans 10 mois)
J'aime

D'après les informations publiées par le MAGRAMA dans son bulletin de Nouvelles de l'Extérieur, le Ministère allemand de l'Environnement propose de durcir les conditions de l'élevage intensif. Selon les informations publiées par le Süddeutsche Zeitung, le Ministère de l'Environnement cherche à rendre plus difficile l'activité d'élevage intensif en Allemagne, tel qu'il en ressort du Projet de Loi auquel a pu avoir accès le journal.

Le projet de Loi sur l'élevage intensif a pour objectif entre autres la modification de plusieurs lois de compétence de l'Environnement sur différents sujets, comme la Loi sur la Construction, la Loi sur la Protection de la Nature et certaines régulations de la Loi sur les Eaux. Selon ce projet, ces modifications signifieraient, tout d'abord, l'élimination d'un ensemble de privilèges dont les agriculteurs jouissaient jusqu'à maintenant en matière de construction. Jusqu'à présent, les éleveurs pouvaient construire de grandes stabulations dès lors qu'il n'existait aucun plan urbanistique, et en remplissant une seule condition : en théorie ils devaient disposer de la surface de culture suffisante pour produire l'aliment nécessaire au bétail. La nouvelle loi proposée par l'Environnement veut retirer ce privilège aux éleveurs. Dorénavant, les mairies devront - pour les exploitations de plus de 15.000 poules, 600 vaches ou 1.500 porcs - réaliser un plan urbanistique, c'est à dire que le conseil municipal devra débattre de chaque projet de construction de grandes stabulations sur son territoire.

Suite à la publication de la nouvelle, les premières réactions proviennent de l'Association Allemande d'Agriculteurs. Pour la principale association des agriculteurs allemands, ces modifications mettraient en danger la survie des petites et moyennes exploitations qui ne seraient pas capables de faire face aux coûts engendrés par les nouvelles conditions, favorisant ainsi les grandes exploitations, contre lesquelles la loi voudrait prétendument agir, qui seraient les seules capables d'assumer le coût des modifications exigées.

Jeudi 13 octobre 2016/ Boletín Noticias del Exterior-MAGRAMA/ Espagne.
http://www.magrama.gob.es

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 2 mois 24 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

27-Jul-201820-Jul-201813-Jul-201806-Jul-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici