Lire cet article dans:

Le Brésil présente un plan stratégique pour éradiquer la PPC

Le plan d'éradication appelle à plusieurs actions, la première visant à renforcer la surveillance dans les 11 États encore touchés par la PPC.

12 Novembre 2019

Le Ministère de l'Agriculture (MAPA) a commencé à mettre en œuvre le Plan Stratégique d'Eradication de la Fièvre Porcine Classique au Brésil (PPC), visant à éradiquer la maladie dans les 11 États encore touchés : Alagoas, Amapá, Amazonas (une partie de l'État est dans la zone exempte de PPC), Ceará, Maranhão, Pará, Paraiba, Pernambuco, Piauí, Rio Grande do Norte et Roraima.

La région dans laquelle le plan doit être mis en œuvre représente environ 50% du territoire brésilien, où se trouvent environ 18% de l’effectif porcin national, répartis sur plus de 300.000 exploitations rurales, dont la plupart sont de petites productions familiales.

Le plan d'éradication prévoit la mise en place de 36 mesures dont les premières mesures visent à renforcer la surveillance dans 11 États de la zone qui ne sont pas encore exempts de peste porcine classique. Les États établiront des plans et le MAPA assurera un suivi et apportera des ajustements si nécessaire.

Selon le directeur du Département de la Santé Animale (DSA), Geraldo Moraes, pour que le plan stratégique porte ses fruits, il est nécessaire de hiérarchiser et d'impliquer efficacement les secteurs public et privé, en définissant clairement les engagements, les rôles et les responsabilités dans le suivi et l'évaluation de son exécution.

Statut de la PPC

Depuis octobre 2018, il y a eu 67 foyers de la maladie dans la zone touchée des États de Ceará (49), Piauí (16) et Alagoas (2). Un montant total de 1.116.914 R $ sera versé pour indemniser les 671 producteurs de porcs et couvrir le coût du contrôle des foyers. Un total de 7.434 animaux ont été abattus et 2.906 propriétés ont été examinées. L’effectif total de cette région est d'environ 5 millions d'animaux.

L'Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE) a divisé le Brésil en deux zones indemnes de peste porcine classique et une zone affectée. La première zone indemne a été reconnue par l'OIE en 2015 et comprend les États de Rio Grande do Sul et Santa Catarina. La deuxième reconnaissance des États indemnes de PPC a eu lieu en 2016 et concernait les États d'Acre, de Bahia, du Distrito Federal, d'Espírito Santo, de Goiás, du Mato Grosso, du Mato Grosso do Sul, du Minas Gerais, du Paraná, de Rio de Janeiro, de Rondonia et de Sao Paulo, Sergipe, Tocantins et les communes de Guajará, Boca do Acre, au sud de la commune de Canutama et au sud-ouest de la commune de Labrea, appartenant à l’État d’Amazonas.

Jeudi 31 octobre 2019/ MAPA/ Brésil.
http://www.agricultura.gov.br

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste