Lire cet article dans:

Le Japon élimine les sauvegardes pour la viande de porc

À compter du 1er avril 2020, le Japon n'appliquera plus la sauvegarde de la viande de porc aux produits importés des pays membres de l'Organisation mondiale du commerce, car pratiquement toutes les importations de porc sont désormais couvertes par des accords commerciaux incluant des mécanismes de sauvegarde séparés.

16 Janvier 2020

Le 20 décembre 2019, le gouvernement japonais a annoncé son intention de réviser la Loi sur les Mesures de Droits de Douane Temporaires afin d'éliminer la sauvegarde pour le porc qui avait été appliquée à tous les partenaires commerciaux membres de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Le changement devrait prendre effet pour l'exercice fiscal 2020 du Japon, à compter du 1er avril. Suite à la mise en œuvre de l'accord commercial entre les Etats-Unis et le Japon au 1er janvier 2020, pratiquement toutes les importations japonaises de viande de porc proviendront de partenaires ayant conclu des accords commerciaux comprenant des mécanismes de sauvegarde distincts, ce qui rend les sauvegardes de l'OMC inutiles.

La sauvegarde sur la viande de porc et les produits à base de porc a été activée pour la dernière fois en août 2004, entraînant une augmentation du prix d'entrée du porc importé de 524 yens/kg à 653 yens/kg pendant le reste de l'année.

30 décembre 2019 /USDA/ Etats-Unis.
https://apps.fas.usda.gov/

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste