Lire cet article dans:

L'EFSA évalue les risques associés à la présence de fumonisines dans les aliments pour animaux

La CE a demandé à l'EFSA un avis sur le risque pour la santé animale des fumonisines et de leurs formes modifiées et cachées dans les aliments pour animaux.

Mardi 12 Juin 2018 (il y a 10 jours)

L'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA), à la demande de la Commission Européenne, a publié un avis scientifique sur les risques pour la santé animale liés à la présence dans les aliments pour animaux de fumonisines et leurs formes modifiées et masquées, principalement produites par les champignons Fusarium verticillioides et Fusarium proliferatum, qui sont produits principalement dans les céréales, en particulier dans le maïs.

Les fumonisines B1 (FB1), FB2 et FB3 sont les formes les plus courantes de fumonisines contenues dans les aliments pour animaux, elles ont le même mode d'action et un profil et un potentiel toxicologique similaires et ont été incluses dans l'évaluation réalisée par l'EFSA.

Pour les fumonisines, le groupe scientifique de l'EFSA a identifié un Niveau sans Effet Adverse Observable (NOAEL) pour les bovins, porcins, volailles (poulet, canard et dinde) et les chevaux et un Niveau Minimum d'Effets Adverses Observables (LOAEL) pour le poisson (extrapolée à partir de la carpe) et pour les lapins. Aucun point de référence n'a pu être identifié pour les moutons, les chèvres, les chiens, les chats. L'exposition alimentaire aux FB 1-3 a été évaluée sur 18.140 échantillons d'aliments pour animaux qui représentaient la majorité des matières premières alimentaires avec présence potentielle de fumonisines. Les échantillons ont été collectés entre 2003 et 2016 dans 19 pays européens différents, bien que la majorité provenait de quatre États membres.

Pour les porcs, le risque d'effets nocifs sur la santé dû à l'ingestion d'aliments contenant des fumosines a été considéré comme faible pour les porcs exposés à des concentrations moyennes, mais potentiellement préoccupant pour les animaux exposés aux niveaux du 95ème centile.

Et elle recommande d'autres études et de recueillir davantage de données sur la présence et les effets indésirables des fumonisines modifiées et cachées, ainsi que d'aboutir à une méthode consensuelle pour les analyses déterminant les fumonisines cachées.

Vendredi 25 mai 2018/ EFSA/ Union Européenne.
https://www.efsa.europa.eu

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

22-Jun-201815-Jun-201808-Jun-201801-Jun-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici