Lire cet article dans:

L'Espagne est le deuxième producteur d'aliments pour animaux de l'UE

L'Espagne a été le deuxième producteur d'aliments pour animaux de l'UE, avec une hausse de 1,6% par rapport à 2015, après l'Allemagne.

Mercredi 4 Octobre 2017 (il y a 10 mois 15 jours)
J'aime

Selon les estimations de production de FEFAC pour l'année 2016, dans un document actualisé au mois de juin 2017, l'Espagne a été le deuxième producteur d'aliments pour animaux de l'UE, avec une hausse de 1,6% par rapport à 2015, après l'Allemagne (baisse de 0,1% par rapport à 2015), la France passant à la troisième place (baisse de 3,4% par rapport à 2015).

La production totale d'aliments pour animaux en Espagne a atteint, durant l'année 2016, 34.029.299 t. Cette quantité est la somme de la production d'aliments pour animaux de tous les fabricants d'aliment, c'est à dire, tous ceux ayant le code d'activité C ou E sur le registre d'établissements. La production d'aliments pour animaux a augmenté, donc, de 8,6% par rapport à la valeur de 2015.

La production d'aliments destinés au bétail a atteint 32.947.115 t, soit 96,8% du total d'aliments pour animaux fabriqués. La quantité d'aliment fabriqué pour le bétail en 2016 a augmenté de près de 8% par rapport à 2015. Pour d'autres espèces (animaux de compagnie, animaux de fourrure et autres espèces) ont été déclarées 1.082.152 t fabriquées, chiffre dépassant de 6,9% celui atteint en 2015.

Par communautés autonomes, la Catalogne demeure la principale zone de production, avec 6.511.502 t, suivie de l'Andalousie (5.316.969 t), l'Aragon (4.375.618 t) et la Castille et Léon (4.321.018 t). Est à souligner la hausse de la quantité d'aliment pour animaux déclarée en Andalousie par rapport aux années antérieures en raison, selon les indications, de l'exigence de la présentation de données aux opérateurs.

Pour ce qui est du type d'aliment, il faut souligner la baisse de production d'aliment médicamenteux sur le total d'aliment pour animaux fabriqué, qui en 2015 représentait 13,8% et est passé en 2016 à 12,5%. Les 13,5 du total d'AM fabriqué correspond à l'aliment contenu dans les antiparasites non utilisés en tant que stimulateur de croissance. Par ailleurs, la quantité d'aliment écologique fabriqué en 2016 a baissé par rapport au total d'aliment pour animaux fabriqué, passant de presque 0,11% à 0,092%. Et par espèces à qui ils sont destinés, sont à continuer à souligner pour ce groupe d'aliments l'aviculture (42,4%), le bovin (28,2%) et les produits “multiespèces” (18,3%).

Vendredi 15 septembre 2017/ SILUM/ Espagne.
http://aplicaciones.magrama.es/silum

Articles liés

Nouvelles

Maintenir ou ouvrir les débouchés à l’export05-Oct-2017 il y a 10 mois 14 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

27-Jul-201820-Jul-201813-Jul-201806-Jul-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici