Lire cet article dans:

L'UE et le Japon signent un accord de partenariat économique

L'accord commercial avec le Japon, le plus grand jamais négocié par l'UE, créera une zone de libre-échange couvrant plus de 600 millions de personnes.

Mercredi 18 Juillet 2018 (il y a 4 mois 23 jours)
J'aime

L'accord supprimera la plus grande partie des droits de douanes dont s'acquittent les entreprises de l'UE qui exportent vers le Japon (estimés à un milliard d'euros par an), ainsi qu'un certain nombre d'obstacles réglementaires de longue date, par exemple sur les voitures. Il ouvrira également le marché japonais de 127 millions de consommateurs aux principales exportations agricoles de l'UE et augmentera les perspectives d'exportation de l'UE dans plusieurs autres secteurs.

L'accord de partenariat économique permettra en outre à l'UE et au Japon de renforcer leur coopération dans toute une série de domaines et de réaffirmer leur engagement commun en faveur du développement durable, et il inclura un engagement spécifique à l'égard de l'accord de Paris sur le climat, ce qui constitue une première.

En ce qui concerne les exportations agricoles en provenance de l'UE, l'accord va notamment:

  • supprimer les droits japonais sur de nombreux fromages comme le gouda et le cheddar (actuellement de 29,8 %) ainsi que sur les exportations de vin (actuellement de 15 % en moyenne);
  • permettre à l'UE d'accroître considérablement ses exportations de viande de bœuf vers le Japon. En ce qui concerne la viande de porc, il y aura des échanges en franchise de droits pour les viandes transformées, tandis que les viandes fraîches seront presque entièrement exemptées;
  • protéger sur le territoire japonais plus de 200 produits agricoles européens de qualité, à savoir les indications géographiques (IG), ainsi qu'une sélection d'indications géographiques japonaises dans l'UE.

Prochaines étapes

L'accord est maintenant en attente de ratification par le Parlement européen et la Diète du Japon, après quoi il pourrait entrer en vigueur en 2019.

Dans le même temps, les négociations se poursuivront avec le Japon sur les normes et le règlement des différends en matière de protection des investissements. Les deux parties se sont fermement engagées à parvenir au plus vite à une convergence dans les négociations sur la protection des investissements, compte tenu de leur engagement commun en faveur de la création d'un environnement d'investissement stable et sûr en Europe et au Japon.

Mardi, 17 juillet 2018/ CE/ Union Européenne.
http://europa.eu/rapid

Articles liés

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

07-Déc-201830-Nov-201823-Nov-201816-Nov-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici