Lire cet article dans:

Maïs et soja : mise à jour des projections pour la saison 2022/2023

En comparaison avec le rapport de juillet, les estimations du commerce international de maïs se sont améliorées en août, tandis que la production a été ajustée à la baisse. Dans le cas du soja, l'entité a augmenté ses projections pour les trois indicateurs.

Source : USDA - WASDE. Chiffres en millions de tonnes

Source : USDA - WASDE. Chiffres en millions de tonnes

31 Août 2022

Projections pour le maïs

Selon les estimations présentées par l'USDA le 12 août, la production mondiale de maïs atteindrait 1,1796 milliard de tonnes pour la nouvelle saison, un chiffre qui représente une baisse de 3,2% par rapport au cycle 2021/22 (1,2188 milliard de tonnes). Cela serait dû à une baisse de la production dans certains des principaux pays producteurs, comme les États-Unis, la Chine, l'Union européenne, la Russie et l'Ukraine.

En effet, pour les États-Unis, la production devrait se situer autour de 364,7 millions de tonnes (Mt), soit une baisse de 5,0% par rapport à la saison précédente (383,9 Mt). De même, pour la Chine, une réduction de 0,6% est prévue, avec un volume de production qui atteindrait 271 Mt. L'Union européenne diminuerait de 15,5% pour arriver à 60 Mt, tandis que la Russie et l'Ukraine chuteraient de 1,5% et 28,8%, avec des productions qui atteindraient 15 et 30 Mt respectivement. Cependant, une croissance significative est estimée pour les cultures en Amérique du Sud. Pour le Brésil, la production augmenterait de 8,6% pour atteindre 126 Mt, tandis que l'Argentine connaîtrait une croissance de 3,8%, pour atteindre 55 Mt.

En ce qui concerne le commerce international, les exportations mondiales de cette céréale devraient baisser de 7,4%, passant de 200,4 Mt lors de la campagne 2021/22 à 185,6 Mt lors du nouveau cycle. Cela serait dû en grande partie à la baisse des exportations de l'Ukraine (-49,0%), de l'Union européenne (-53,4%) et des États-Unis (-3,1%). Cependant, l'offre exportable sud-américaine augmenterait de 5,6% pour le Brésil, se montant à 47 Mt, et de 5,1% pour l'Argentine, avec 41 Mt. D'autre part, la Chine serait à l'origine d'une demande d'importation de maïs s'élevant à 18 Mt, soit une diminution de 21,7% malgré la réduction de sa production nationale ; le Vietnam, l'Union européenne et l'Iran augmenteraient de leur côté leurs importations de 25%, 18,8% et 11,8% respectivement.

Projections pour le soja

La production mondiale de soja pour la saison 2022/23 augmenterait de 11,4% par rapport au cycle précédent, passant de 352,7 à 392,8 Mt. Plus particulièrement, la récolte brésilienne atteindrait 149 Mt, soit une hausse de 18,3% par rapport au cycle précédent (126 Mt). La récolte américaine devrait augmenter de 2,1%, passant de 120,7 Mt à 123,3 Mt, tandis que l'Argentine devrait connaître une croissance de 15,9%, avec une production de 51 Mt.

En tête des exportations viendrait le Brésil, avec 89 Mt, soit une croissance de 11,3% par rapport au cycle précédent (80 Mt), tandis que les États-Unis atteindraient un volume d'exportation de 58,6 Mt, un chiffre qui représente une baisse de 0,2% par rapport à la dernière récolte (58,8 Mt). La Chine importerait 98 Mt, soit une hausse de 8,9% par rapport au cycle 2021/22.

Rédaction Service Economie et Intelligence de Marchés de 333 Amérique Latine, selon des données de l'USDA | Etats-Unis. https://apps.fas.usda.gov/

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste