Lire cet article dans:

Mesures supplémentaires pour empêcher la PPA d'entrer aux États-Unis

Ces mesures renforcent les protections annoncées l'automne dernier après que la maladie porcine mortelle a atteint la Chine.

Mercredi 13 Mars 2019 (il y a 9 mois 2 jours)
J'aime

Le Département de l'Agriculture des États-Unis (USDA) a annoncé des mesures supplémentaires pour empêcher la peste porcine africaine (PPA) d'entrer aux États-Unis, alors même que la maladie se propage à l'échelle internationale. Ces mesures renforcent les protections annoncées l'automne dernier après que la maladie porcine mortelle a atteint la Chine. L’objectif reste de protéger l’industrie porcine de notre pays de cette maladie. La PPA n'affecte pas les personnes et ne constitue pas non plus un problème de sécurité alimentaire.

En coordination avec l’industrie porcine, Greg Ibach, sous-secrétaire à la Commercialisation et aux Programmes de Réglementation de l’USDA, a annoncé les activités plus importantes suivantes visant à intensifier les efforts menés par plusieurs agences pour prévenir l’entrée de la PPA aux États-Unis :

  • Collaborer avec le Département des douanes et de la protection des frontières (CBP) pour former et ajouter 60 équipes de beagles supplémentaires pour un total de 179 équipes travaillant dans les principaux ports commerciaux, maritimes et aériens des États-Unis ;
  • Coordonner avec le CBP l’extension des contrôles aux arrivées dans les principaux ports maritimes et aériens américains, notamment en vérifiant les cargaisons de porc/produits à base de porc illégaux et en veillant à ce que les voyageurs qui présentent un risque de PPA soient soumis à une inspection agricole secondaire ;
  • Augmenter le nombre d'inspections et de contrôles des installations de traitement de déchets afin de s'assurer que les déchets traites sont bien cuits afin de prévenir la propagation de maladies ;
  • Sensibiliser les producteurs et encourager les auto-évaluations des procédures de biosécurité à la ferme ;
  • Travailler au développement de procédures de test précises et fiables pour le dépistage du virus dans les grains, les aliments pour animaux et les additifs, ainsi que dans les échantillons de liquides buccaux de porcs ;
  • Travailler en étroite collaboration avec les représentants du Canada et du Mexique sur une approche nord-américaine coordonnée en matière de défense contre la PPA, de réponse et de maintien du commerce ;
  • Et poursuivre la coordination de haut niveau avec les dirigeants de l’industrie porcine des États-Unis afin de garantir des efforts unifiés pour lutter contre l’entrée de la PPA.

Mercredi 6 mars 2019/ USDA/ Etats-Unis.
https://www.usda.gov

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

13-Déc-201906-Déc-201929-Nov-201922-Nov-2019

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici