Lire cet article dans:

Nouvel accord commercial entre le Mexique et l'Union Européenne

Les exportations agricoles de l'UE en bénéficieront, en particulier la volaille, le fromage, le chocolat, les pâtes et la viande de porc.

Jeudi 26 Avril 2018 (il y a 4 mois 24 jours)
J'aime

L'Union Européenne et le Mexique ont conclu un nouvel accord commercial, dans le cadre d'un accord global UE-Mexique plus large et modernisé. Pratiquement tous les échanges de biens entre l'UE et le Mexique seront désormais exonérés d'impôt, même dans le secteur agricole.

Depuis l'entrée en vigueur du précédent accord commercial entre l'UE et le Mexique en 2000, les échanges entre l'UE et le Mexique ont augmenté d'environ 8% par an, entraînant une augmentation globale de 148% des échanges de marchandises sur cette période. Malgré ces résultats positifs, il est encore possible d'améliorer les relations commerciales que le nouvel accord aborde, en rendant pratiquement tout le commerce de marchandises exempt de taxes.

Les exportations agricoles de l'UE en bénéficieront, en particulier la volaille, le fromage, le chocolat, les pâtes et la viande de porc.

L’accord, plus particulièrement :

  • offrira un accès préférentiel à de nombreux fromages tels que le Gorgonzola et le Roquefort, qui sont actuellement de l'ordre de 20%, et permettra d’obtenir un nouvel accès significatif pour de nombreux autres dans le cadre des quotas annuels ;
  • assurera un volume considérable pour les exportations de lait en poudre vers l'un des plus grands marchés, commençant par 30.000 tonnes à son entrée en vigueur et jusqu'à 50.000 tonnes au bout de 5 ans ;
  • permettre à l'UE d'augmenter substantiellement ses exportations de viande de porc vers le Mexique, avec un commerce en franchise de droits pour pratiquement tous les produits porcins ;
  • éliminera les droits de douanes pour les produits tels que le chocolat (actuellement jusqu'à 30%) et les pâtes (actuellement jusqu'à 20%) ;
  • garantira la protection contre l'imitation de 340 aliments et boissons européens ayant un distinctif au Mexique, les dénommées indications géographiques, telles que le fromage Comté de France, le fromage Queijo São Jorge du Portugal, Szegedi szalámi de Hongrie et les prunes Topoloveni Magiun de Roumanie.

Vendredi 20 avril 2018/ CE/ Union Européenne.
http://europa.eu/rapid

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

14-Sep-201807-Sep-201827-Jul-201820-Jul-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici