Lire cet article dans:

De nouvelles pressions devraient freiner la croissance des marchés porcins mondiaux

Dans son rapport sur la viande de porc du quatrième trimestre, Rabobank établit des prévisions pour la Chine, l'Europe, les États-Unis et le Brésil.

3 Novembre 2021

Les prix mondiaux du porc ont fortement baissé, car la reprise de la production mondiale a dépassé le rebond de la demande. La baisse rapide des prix et les pertes de producteurs qui en ont résulté sur certains marchés vont ralentir la croissance du cheptel de 2022, ce qui contribuera à compenser l'amélioration de la santé des cheptels et la réduction des impacts de la peste porcine africaine (PPA). Les prix se sont depuis stabilisés mais restent bien en dessous du pic. Les prix de la viande de porc sont également plus bas de manière saisonnière mais restent fortement dépendants des restrictions liées à la pandémie et des tendances macroéconomiques. Les contraintes de main-d'œuvre sur certains marchés et l'inflation des coûts exerceront une pression sur les marges de production et pourraient également ralentir la croissance de l’effectif. La répercussion de ces coûts sur les consommateurs risque de peser sur la demande et de freiner davantage la consommation, en particulier dans les pays sensibles aux revenus.

Chine : Les producteurs ont réagi à la hausse des coûts et à la menace persistante de foyers de PPA en réduisant le cheptel, ce qui a conduit les prix du porc à de nouveaux bas niveaux et forcé les producteurs à coûts élevés à se retirer. La demande reste faible, limitée par les restrictions imposées aux restaurants liées à la pandémie. En réponse à ce ralentissement, la Chine continue de limiter les importations dans le but d'équilibrer l'offre. Compte tenu de la faiblesse persistante de la demande, Rabobank s'attend à ce que l'offre de viande de porc reste abondante suite à la réduction des effectifs et aux repeuplements antérieurs, mais l'offre pourrait être inférieure aux besoins si les tendances économiques s'améliorent.

Europe : Les prix des porcs de l'UE sont inférieurs de 24% à la moyenne quinquennale, en raison d'un abattage plus important et d'une demande plus faible sur les marchés intérieurs et d'exportation. Les producteurs d'Allemagne et des Pays-Bas sont en train de liquider le cheptel et devraient réduire la production dans les mois à venir. Des problèmes de main-d'œuvre se posent également dans certaines usines, bien que les répercussions ne soient pas généralisées.

États-Unis : l'offre de porcs restera serrée jusqu'au début de 2022, mais sera plus élevée par rapport aux niveaux de l'année précédente. Malgré cela, la hausse des coûts et les contraintes réglementaires supplémentaires devraient modérer les plans d'expansion, tout comme les contraintes de conditionnement aggravées par la disponibilité de la main-d'œuvre. La demande intérieure devrait ralentir à mesure que la hausse des coûts se répercute sur les consommateurs, la croissance des exportations constituant un tampon bienvenu.

Brésil : Les producteurs restent optimistes, malgré une augmentation de 34% en glissement annuel du coût des aliments pour animaux. Les ventes sur les marchés d'exportation restent fortes, aidées par la faiblesse du réal brésilien et l'augmentation de l’offre de viande de porc. Nous prévoyons une augmentation de 5,5% en glissement annuel de la production porcine, avec une croissance supplémentaire prévue en 2022.

Octobre 2021/ Rabobank.
https://research.rabobank.com

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Prix du porc

23 Jun
0,050
22 Jun
0,050
23 Jun
0,028
23 Jun
0,020
La boutique spécialiste en élevage porcin
Conseil et service technique
Plus de 120 marques et fabricants

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste