L’Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires

Le septième rapport de l’Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires, qui s’appuie sur des travaux de FranceAgriMer, a été présenté.

Mercredi 20 Juin 2018 (il y a 29 jours)

Après les fortes baisses de 2014 et 2015 et la stagnation de 2016, l’année 2017 se caractérise par une amélioration globale des prix à la production agricole, avec une hausse moyenne de 3% par rapport à 2016. Les prix augmentent dans l’ensemble des filières étudiées, sauf pour le blé dur et les légumes.

Les prix dans les filières agroalimentaires en 2017

Après les fortes baisses de 2014 et 2015 et la stagnation de 2016, l’année 2017 est caractérisée par une amélioration des prix à la production agricole, considérée dans son ensemble, avec une hausse moyenne de 3% par rapport à 2016. Parmi les produits agricoles des filières alimentaires suivies par l’observatoire, une hausse des prix à la production s’observe pour le porc (+6% en 2017, avec la reprise de la demande asiatique).

Les prix des produits des industries alimentaires considérés globalement, progressent en 2017 (+1,4% selon l’indice des prix de production de l’industrie alimentaire de l’Insee), après 3 ans de baisse. Dans les secteurs suivis par l’observatoire, la hausse des prix sortie industrie concerne les produits laitiers (+3% dans l’ensemble, +23% sur l’ensemble beures-poudres), les découpes de porc (+8,6%), le jambon cuit (+3%).

Les prix à la consommation alimentaire, en baisse en 2014, quasi stables en 2015, enregistrent en 2017 une nouvelle hausse d’un peu plus de 1%, comme en 2016, et légèrement supérieure à l’inflation générale. Dans les filières suivies par l’observatoire, la hausse de l’indice des prix à la consommation est le fait de la viande porc frais (+1,6%), du jambon (+1,4%), de la viande bovine (+1,2%), des fruits (+2%) et des légumes (+5%) et des poissons (+4%).

Les prix dans les filières des produits carnés

L’indicateur national des prix moyens pondérés des gros bovins entrée abattoir (FranceAgriMer) progresse de 3,2% en 2017 par rapport au niveau bas de 2016 où les cours étaient très déprimés par l’afflux de vaches dans les abattoirs du fait de la crise laitière. Le prix à la production progresse également pour le pour le porc (+6%), à nouveau sous l’effet de la demande asiatique. Plusieurs produits carnés suivis par l’observatoire présentent un prix moyen au détail en hausse en 2017 : +1,3% pour la longe de porc (côtes, rôtis, filets, escalopes) après plusieurs années de baisse ou de stagnation, +3% pour le jambon cuit et le poulet standard tous segments confondus (hausses pouvant être dues à une montée en gamme des achats des consommateurs +2% pour l’agneau (prix en hausse continue).

Les coûts de production agricole en 2017

Les résultats, encore prévisionnels de 2017 font état d’une relative stabilité du coût de production en élevage porcin due pour l’essentiel à celle du prix de l’aliment. La remontée du prix du porc, amorcée en 2016 s’est poursuivi en moyenne sur 2017 (malgré une rechute dans le 2ème semestre). La marge nette moyenne estimée de l’élevage, après déduction des « charges calculées » pour rémunération du travail et du capital de l’exploitant, demeure ainsi positive (+15 cts par kg de carcasse) en 2017 (+6 cts en 2016), après plusieurs années déficitaires.

Les résultats des maillons industriels

Sur les 9 premiers mois de 2017 par rapport à la même période de 2016, le résultat courant moyen par kg de carcasse traité est stable dans l’abattage-découpe de porcs (à 3 cts d’€/kg de carcasse), l’effet positif de la hausse du prix des pièces due au ressaut de la demande asiatique, hausse plus marquée que celle du coût entrée abattoir, étant compensé par l’augmentation du poids de certaines charges du fait de la réduction des tonnages traités. Le résultat courant avant impôt passe de 1,3% du total des produits en 2016 (9 mois) à 1,2% en 2017 (9 mois).

Mardi, 19 juin 2018/ Ministére de l'Agriculture et de l'Alimentation/ France.
http://agriculture.gouv.fr

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

13-Jul-201806-Jul-201829-Jun-201822-Jun-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici