Lire cet article dans:

OIE : Nouveaux statuts sanitaires officiels

Les statuts sanitaires officiels de l’OIE peuvent être accordés pour six maladies prioritaires. Ces statuts sont de la plus haute importance pour les Membres de l’OIE, et également pour le commerce international puisqu’ils servent de référence officielle auprès de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC). Ces statuts officiels témoignent également du niveau de transparence et de qualité des Services vétérinaires d’un pays, permettent d’accroître la valeur marchande des animaux d’élevage et facilitent l’accès aux marchés régionaux et internationaux de ces animaux et de leurs produits.

Jeudi 20 Juin 2019 (il y a 5 mois 18 jours)
J'aime

Les pays et zones suivants ont été officiellement reconnus indemnes de maladie lors de cette Session générale et recevront un certificat cet après-midi :

  • La Lettonie et l’Uruguay, ainsi qu’une zone de l’Équateur se sont vu accorder un statut « indemne de peste porcine classique (PPC)» ;
  • Des zones en Bolivie, au Botswana et au Kazakhstan ont été reconnues « indemnes de fièvre aphteuse sans vaccination» ;
  • Le Pérou et l’Uruguay, se sont vu attribuer le statut « indemne de péripneumonie contagieuse bovine (PPCB)» ;
  • La Croatie a été reconnue « indemne de peste des petits ruminants (PPR)» ;
  • Il a été reconnu que la Serbie présente un « risque négligeable d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) » et que l’Équateur présente un « risque contrôlé d’ESB».

À partir de cette année, les Résolutions de l’OIE dresseront la liste des territoires d’outre-mer faisant partie d’un pays bénéficiant déjà d’un statut sanitaire officiel, et la procédure détaillée à suivre par tout membre désirant l’inclusion de territoires d’outre-mer dans son statut sanitaire estdisponible sur le site web de l’OIE.

En dehors de la reconnaissance de statuts sanitaires officiels durant la Session générale de l’OIE, les Membres peuvent s’auto-déclarer indemnes de toute maladie (à l’exception des six maladies prioritaires mentionnées précédemment) tout au long de l’année par l’intermédiaire de laprocédure d’auto-déclaration. Relevant de la responsabilité des Pays membres de l’OIE, les auto-déclarations permettent d’améliorer la transparence et de donner un aperçu, dans les meilleurs délais, de l’absence de certaines maladies dans les territoires concernés. Elles peuvent être consultées ici : www.oie.int/selfdeclaration.

Les auto-déclarations des pays sont essentielles pour l’OIE et sont, par conséquent, publiées sur son site. Néanmoins, il est à noter qu’elles ne reflètent en aucun cas l’avis officiel de l’OIE.

Jeudi, 30 mars 2019/ OIE.
http://www.oie.int

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

06-Déc-201929-Nov-201922-Nov-201915-Nov-2019

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici