Lire cet article dans:

OIE: Nouvelles normes et lignes directrices intergouvernementales

Un nouveau chapitre sur le Taenia solium, une forme de ver solitaire transmissible par le porc à l’homme, a été ajouté au Code terrestre.

Jeudi 4 Juin 2015 (il y a 3 ans 5 mois 15 jours)
J'aime

Les Délégués de l’OIE ont adopté ou révisé les normes et lignes directrices de l’OIE en matière de prévention et de contrôle des maladies des animaux terrestres et aquatiques ainsi que celles portant sur les méthodes de diagnostic et la qualité des vaccins et sur le bien-être animal.

Normes relatives aux maladies des animaux terrestres: fièvre aphteuse (FA), infection à taenia solium et encéphalopathie spongiforme bovine (ESB)

  • Une importante mise à jour du chapitre sur la fièvre aphteuse a été approuvée, fruit d’un travail de plusieurs années de la Commission scientifique et de la Commission du Code terrestre de l’OIE. Les nouvelles dispositions visent à limiter les restrictions en regard du commerce international, tout en préservant sa sécurité, en donnant plus d’importance aux procédés de zonage et de compartimentation.
  • Un nouveau chapitre sur le Taenia solium, une forme de ver solitaire transmissible par le porc à l’homme, a été ajouté au Code terrestre. Ce texte constitue une avancée considérable pour la protection de la santé humaine dans de nombreux pays en développement.
  • Une disposition spécifique concernant les formes d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) atypiques a été adoptée. Elle vise à limiter l’impact de ces détections sur le statut officiel des pays concernés, la détection et la notification de cas atypiques étant le reflet de systèmes de surveillance très efficaces.

Normes relatives à l’antibiorésistance et au bien-être animal

  • Les Délégués de l’OIE ont poursuivi leurs travaux dans le domaine de la prévention de l’antibiorésistance en se voyant proposer la mise à jour de deux chapitres du Code terrestre de l’OIE, notamment en ce qui concerne la surveillance de l’usage des antibiotiques à l’échelle nationale (Chapitre 6.7.) et l’évaluation des risques d’antibiorésistance résultant de l’usage d’agents antimicrobiens chez l’animal (Chapitre 6.10.). Ce dernier thème fait également l’objet d’un nouveau chapitre du Code aquatique.
  • L’OIE apporte également une attention constante à l’amélioration du bien-être animal. Un nouveau chapitre sur le bien-être des vaches laitières est venu compléter le large éventail de normes relatives au bien-être des animaux terrestres et aquatiques, notamment en ce qui concerne les systèmes de production animale.
  • Enfin, de nouveaux termes ont été intégrés au Code terrestre, comme par exemple la définition de la « biosécurité », dont l’importance est croissante de nos jours, pour enrayer la propagation de certaines épizooties, telles que l’influenza aviaire ou la diarrhée épidémique porcine. La définition de ce terme a été adoptée à l’unanimité par les Pays membres de l’OIE.

Vendredi , 29 mai 2015/ OIE.
http://www.oie.int

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 5 mois 24 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

16-Nov-201809-Nov-201802-Nov-201826-Oct-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici