Lire cet article dans:

L’OIE dévoile son nouveau portail web « Une seule santé »

Informations autour du concept « Une seule santé ». On présente notamment les actions mises en place à l’échelle mondiale par l’OIE et ses partenaires pour mieux contrôler les risques sanitaires mondiaux, en facilitant la coopération entre les secteurs de la santé humaine et de la santé animale.

Mardi 13 Septembre 2016 (il y a 1 ans 11 mois 7 jours)
J'aime

Le nouveau portail web rassemble les outils développés par l’OIE pour mieux contrôler les risques sanitaires mondiaux, et présente les actions menées de concert avec les organisations partenaires de l’OIE, notamment dans le cadre de l’Alliance Tripartite avec l’OMS et la FAO, et les outils mis à disposition des acteurs de terrain dans le but de soutenir les travaux conjoints entre les services de santé humaine et de santé animale. Une page y est dédiée aux outils de communication de l’OIE, adaptés à des publics variés et notamment des fiches d’informations, des outils vulgarisés, des vidéos, des communiqués de presse, ainsi que différents événements en lien avec ce sujet.

Introduit au début des années 2000, le concept « Une seule santé » synthétise en quelques mots le constat que la santé humaine et la santé animale sont interdépendantes et liées aux écosystèmes dans lesquels elles coexistent.

Les maladies d’origine animale auxquelles l’homme est sensible telles que l’influenza aviaire, la rage, la fièvre de la Vallée du Rift ou encore la brucellose représentent des risques mondiaux de santé publique. D’autres maladies à transmission essentiellement interhumaine circulent chez ou ont un réservoir animal identifié et peuvent causer de graves crises sanitaires comme l’a récemment démontré l’épidémie de la maladie à virus Ebola. Ces risques s’accentuent avec la mondialisation, le changement climatique ainsi que les modifications de comportements humains qui offrent de nombreuses opportunités aux pathogènes de coloniser des territoires inhabituels et d’évoluer sous de nouvelles formes.

Afin d’appréhender dans leur ensemble les risques pour la santé humaine, animale et environnementale, l’OIE envisage et met en œuvre le concept « Une seule santé » comme une approche collaborative globale. Elle met à profit non seulement les normes intergouvernementales qu’elle publie et l’information mondiale sur la santé animale qu’elle recueille, mais également son réseau d’experts internationaux et ses programmes de renforcement des capacités des Services vétérinaires nationaux. En outre, l’OIE collabore de manière synergique avec plus de 70 autres organisations internationales, notamment celles qui jouent un rôle clé à l’interface homme-animal-environnement.

Vendredi, 12 Août 2016/ OIE. http://www.oie.int/

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 2 mois 25 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

27-Jul-201820-Jul-201813-Jul-201806-Jul-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici