Lire cet article dans:

Perceptions et attitudes des citoyens de l'UE quant à l'usage de médicaments vétérinaires

Les résultats montrent que les citoyens de l'UE sont inquiets de l'usage des médicaments vétérinaires et de leur impact sur la santé humaine, bien que leur niveau de connaissances à ce sujet soit généralement limité.

Lundi 26 Septembre 2016 (il y a 2 ans 2 mois 19 jours)
J'aime

La Fédération Internationale pour la Santé Animale de l'Europe (IFAH-Europe) a réalisé, dans 6 pays européens, une enquête sur les perceptions et attitudes des citoyens de l'UE en ce qui concerne l'usage de médicaments vétérinaires pour le traitement et la prévention de maladies chez les animaux de compagnie et les animaux d'élevage. Les résultats montrent que les citoyens de l'UE sont inquiets de l'usage des médicaments vétérinaires et de leur impact sur la santé humaine. Leur niveau de connaissances sur ce sujet est, cependant, généralement limité. Les résultats indiquent qu'il est important d'augmenter la sensibilisation en ce qui concerne les bénéfices des médicaments vétérinaires, leur utilisation responsable, ainsi que leur degré de sécurité.

Le niveau de sensibilisation aux bénéfices de la médicine vétérinaire en termes de bien-être des animaux est en général très faible, 60% des personnes interrogées répondant qu'elle ne savent pas ou ne croient pas que les médicaments vétérinaires aient un impact positif sur le bien-être des animaux d'élevage. Une proportion de 59% des personnes interrogées ont répondu que les animaux d'élevage ont le même droit que les personnes de recevoir des médicaments.

Pour ce qui est du rapport entre santé publique et animale, on a aussi observé un manque de connaissance, 40% des personnes interrogées répondant qu'elle ne savent pas ou qu'elles ne sont pas d'accord avec le fait que la vaccination des animaux aide à prévenir la transmission de maladies aux personnes. En ce qui concerne la sécurité alimentaire, le manque de connaissance augmente, quasiment trois-quart des personnes interrogées (72%) répondant qu'elles ne savent ou ne croient pas que les médicaments donnés aux animaux d'élevage aident à augmenter la sécurité alimentaire.

Par rapport aux résultats de l'enquête, la Secrétaire Générale de l'IFAH-Europe, Roxane Feller, a déclaré que : "L'industrie de la santé animale investit énormément en développement, tests et fabrication de médicaments vétérinaires sûrs, efficaces et de qualité, et l'Europe possède l'un des systèmes de licences les plus stricts du monde pour le contrôle des médicaments vétérinaires. Une proportion de 66% des personnes interrogées ne se sentent pas bien informés sur l'usage des médicaments vétérinaires en général et plus de 50% ne sont pas conscients que les médicaments pour utilisation animale répondent aux mêmes standards de sécurité que les médicaments pour les personnes ".

Lundi 12 septembre 2016/ IFAH.

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 6 mois 19 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

14-Déc-201807-Déc-201830-Nov-201823-Nov-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici