Lire cet article dans:

Le marché européen de la viande de porc confronté à une augmentation de la production et à une diminution de la demande

Le marché européen de la viande de porc est dans une situation difficile en raison de l'augmentation de la production et de la baisse de la demande des services alimentaires et de la Chine. Les prix sont en baisse continue depuis les derniers mois.

15 Octobre 2021

En raison des perturbations de COVID-19 en 2020, les statistiques d'abattage du premier semestre 2021 montrent une augmentation significative de la production dans les principaux pays producteurs : ES (+4,1% en glissement annuel), NL (+9,9%), DK (+10%), PL (+5,7%) et IT (+11%). En Allemagne, la perte du marché chinois pour cause de PPA et la baisse des prix qui en résulte ont déjà eu un impact sur la production (-1,2%). Au total, la production de viande porcine de l'UE a augmenté de 466.000 t au cours du premier semestre 2021 (+4,1% en glissement annuel).

Face à cette situation et à l'augmentation du coût des aliments pour animaux, la filière européenne de la viande porcine devrait réagir en ralentissant l'augmentation de la production. La croissance annuelle de la production en 2021 est prévue à +1,7% en glissement annuel. En 2022, cette tendance pourrait se poursuivre, avec une croissance annuelle prévue de +0,6%.

Les prix de la viande de porc de l'UE ont atteint un sommet en juin et n'ont cessé de chuter depuis lors, tombant à près de 140 EUR/100 kg au mois de septembre. Ces prix bas ont un impact négatif sur les marges des éleveurs de porcs de l'UE mais confèrent à la viande de porc de l'UE un avantage comparatif sur les marchés mondiaux.

Les exportations de l'UE vers la Chine, principale destination de la viande porcine de l'UE, ont continué à augmenter au cours du premier semestre 2021 (+157.000 t ou +14% en glissement annuel). Les exportations de l'UE ont également évolué de manière significative vers d'autres destinations : Asie (Philippines +260%, Vietnam +100% - la PPA ayant réduit la production intérieure dans ces deux pays, Hong Kong +38%), Amérique (Chili +1600%, États-Unis +37%), Océanie (Nouvelle-Zélande +72%, Australie +42%), Ukraine (+18%), Royaume-Uni (-10%) et vers le Japon (-13%, en partie à cause des restrictions dans la restauration avant les Jeux olympiques). En volume, l'augmentation nette des exportations de viande porcine de l'UE vers ces destinations s'est élevée à 121.000 t en glissement annuel (+14%).

Globalement, les exportations de viande porcine de l'UE devraient rester dynamiques, avec une augmentation de +6% en 2021 et de +7% en 2022. La situation des exportations de l'UE sera fortement influencée par l'évolution du marché chinois, qui est entré dans une situation d'offre excédentaire suite à une réduction temporaire des stocks, en partie pour revaloriser le cheptel de truies. La Chine devrait continuer à se diriger vers une plus grande autosuffisance en 2022.

Octobre 2021/ Commission Européenne / Union Européenne.
https://ec.europa.eu

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Prix du porc

27 Jun
0,010
29 Jun
0,000
30 Jun
0,025
30 Jun
0,000
La boutique spécialiste en élevage porcin
Conseil et service technique
Plus de 120 marques et fabricants

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste