Lire cet article dans:

Perspectives à court terme de l'UE pour la viande de porc au printemps 2022

Les coûts élevés et les effets durables de la PPA devraient faire baisser la production de viande porcine de l'UE en 2022. Les exportations de l'UE devraient également diminuer en raison des problèmes liés à la PPA, malgré une reprise des exportations vers le Royaume-Uni.

8 Avril 2022

Selon les perspectives à court terme de la Commission européenne pour les marchés agricoles de l'UE pour le printemps 2022, les coûts des intrants vont pousser la production de viande de porc à la baisse cette année et les questions liées au Brexit et à la PPA continuront de façonner les échanges.

Fin 2021, les coûts élevés des intrants combinés à la faiblesse des prix de la viande porcine ont entraîné des perspectives de marges faibles et ont poussé les éleveurs de porcs de l'UE à réduire le nombre de truies reproductrices de 3,6 % en 2021. Cependant, les prix de la viande de porc ont augmenté de 32 % en un mois à la mi-mars 2022, atteignant 178 EUR/100 kg (16 % au-dessus de la moyenne sur 5 ans). Il n'est pas certain que cette tendance se poursuive et cela ne devrait pas suffire à compenser les pertes des mois précédents et la hausse des coûts des intrants (énergie et aliments pour animaux), qui devrait durer.

En raison de ces marges réduites, la production de viande porcine de l'UE devrait diminuer de 3 % en 2022. La diminution de la production en 2022 devrait être la plus forte en Allemagne, en Pologne et en Roumanie en raison de la PPA. La production du Danemark pourrait rester stable en 2022, tandis que celle de l'Espagne pourrait augmenter de 3 %.

Les animaux pourraient être envoyés à l'abattage plus jeunes - et plus légers - que d'habitude afin d'économiser sur les coûts d'alimentation, étant donné que l'indice de consommation tend à diminuer à mesure que les animaux grandissent. Le poids moyen des carcasses a augmenté régulièrement d'environ 400 g/an au cours de la période 2011-2021, pour atteindre 94 kg en 2021. En 2021, la consommation de viande de porc a augmenté de 2,9 %. Une disponibilité réduite en 2022 pourrait pousser la consommation à la baisse de 3,1% en 2022.

Les exportations de viande de porc de l'UE vers la Chine ont chuté en 2021 et devraient continuer à diminuer, comme le montrent de manière frappante les destinations des exportations de l'Espagne. La plupart des pays asiatiques n'acceptent pas la régionalisation des exportations des pays de l'UE touchés par la PPA. C'est pourquoi, par exemple, l'Allemagne a perdu son accès aux marchés chinois et japonais à la fin de 2020. De plus, les exportations vers l'Ukraine, la Biélorussie et la Russie devraient être réduites de manière drastique suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Ces opportunités d'exportation perdues ne pourraient être que partiellement compensées par la reprise des exportations vers le Royaume-Uni et l'augmentation des opportunités aux Philippines, aux États-Unis, en Australie, au Vietnam, au Chili et en Côte d'Ivoire. Globalement, les exportations de viande porcine devraient diminuer de 2,2 % en 2022.

Les importations de l'UE en provenance du Royaume-Uni ont considérablement diminué en 2021 mais ont commencé à se redresser à la fin de l'année. Elles devraient continuer à augmenter en 2022, les problèmes logistiques liés au Brexit étant progressivement résolus. Dans l'ensemble, les importations de viande porcine de l'UE devraient augmenter de 9,1 % en 2022, mais restent très faibles par rapport aux exportations.

5 avril 2022/Commission européenne/ Union européenne.
https://ec.europa.eu

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Prix du porc

23 Jun
0,050
22 Jun
0,050
23 Jun
0,028
23 Jun
0,020
La boutique spécialiste en élevage porcin
Conseil et service technique
Plus de 120 marques et fabricants

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste