Lire cet article dans:

La Pologne met en garde contre les prix bas du porc et demande des mesures à l'UE

Lors de la réunion du Conseil des Ministres de l'Agriculture de l'Union européenne, qui s'est tenue hier lundi, la délégation polonaise a informé le Conseil de la situation difficile du marché du porc en Pologne et au niveau de l'UE.

Mercredi 20 Juin 2018 (il y a 5 mois 20 jours)
J'aime

La délégation polonaise a demandé à la Commission de prendre des mesures pour améliorer la situation en activant l'aide au stockage privé de porc, en accordant un soutien financier aux éleveurs de porcs et en ouvrant de nouveaux marchés.

Tout en reconnaissant la proposition de la Pologne, la Commission a jugé prématuré d'introduire des mesures de gestion du marché dans la filière de la viande porcine et a réitéré son engagement à suivre de près l'évolution du marché.

D'après le rapport présenté par la Pologne, le niveau des prix est alarmant. Actuellement, le prix moyen des carcasses de porc de catégorie E est inférieur de 10% au prix moyen de 2013-2017 et de 20% par rapport à l'année dernière. En Pologne, le prix moyen des carcasses de porcs de catégorie E au premier trimestre 2018 a été inférieur de 10% à celui de la même période en 2017. Pendant de nombreux mois, les producteurs de porcs polonais se sont débattus avec le problème de faible rentabilité de la production et de la perte de revenus. La situation actuelle des prix sur le marché de la viande de porc est influencée par l'augmentation de l'offre de viande porcine sur le marché de l'Union. L'une des raisons est la diminution des exportations de l'Union Européenne.

Au cours du premier trimestre 2018, environ 1 million de tonnes de viande de porc ont été exportées en dehors de l'UE, soit près de 2% de moins que durant la même période de 2017. Parallèlement, les abattages ont augmenté : au cours des deux premiers mois de 2018, ils étaient de 6,5% supérieurs à l'année dernière. En outre, les prix des céréales, plus élevés que l'an dernier, entraînent une augmentation des coûts de production. La chute des prix des porcs et l'augmentation des prix des aliments pour animaux rendent la rentabilité de la production porcine plus mauvaise et, depuis plusieurs mois, elle est nettement inférieure à la moyenne.

La baisse des prix d'achat des porcs en Pologne dure début septembre 2017, à l'exception de quelques semaines en février et mars 2018 et les éleveurs polonais sont également affectés par les résultats des restrictions liées à l'apparition de La peste porcine africaine ayant conduit à la fermeture de nombreuses exportations de porc en dehors de l'Union Européenne, mais aussi à la baisse des prix obtenus par les producteurs dans les zones touchées par les restrictions.

Lundi 18 juin 2018/ Consilium/ Union Européenne.
http://www.consilium.europa.eu

Articles liés

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

07-Déc-201830-Nov-201823-Nov-201816-Nov-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici