PPA aux Caraïbes : vigilance accrue dans ces territoires français

La proximité géographique entre la République dominicaine et les collectivités et départements/régions français d’Outre-mer dans cette zone doivent inciter à une vigilance accrue dans ces territoires.

3 Septembre 2021
1

Le Laboratoire de Diagnostic des Maladies Animales Etrangères du Département de l'Agriculture des Etats-Unis (USDA) a confirmé le 28/07/2021 la présence de la peste porcine africaine (PPA) dans des échantillons prélevés sur des porcs en République Dominicaine.

Aucune hypothèse n’est avancée à ce stade sur l’origine de l’introduction du virus sur ce territoire. La proximité géographique entre la République dominicaine et les collectivités et départements/régions français d’Outre-mer dans cette zone (Guadeloupe, Saint Martin, Saint Barthélémy, Martinique et Guyane) ainsi que les liaisons aériennes existantes entre ces territoires doivent inciter à une vigilance accrue dans ces territoires français et dans toute la région.

Les îles de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin, dites « les Îles du Nord », qui dépendent de la Guadeloupe, sont très proches de l’île d’Hispaniola. Les échanges légaux et illégaux sont denses (personnes et marchandises), par avions et bateaux. Des vols et des liaisons maritimes existent entre la République dominicaine et la partie hollandaise de Saint-Martin (Sint-Maarten, Aéroport Princess Juliana). Il n’y a pas de frontière effective entre les deux territoires de Sint-Maarten et de Saint-Martin et aucun contrôle douanier entre les deux territoires. La partie française de Saint-Martin dispose d’un aéroport à Grand Case qui assure les liaisons avec la Guadeloupe et la Martinique. Deux compagnies principales opèrent sur cet aéroport mais d’autres compagnies peuvent effectuer des vols de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy vers la Guadeloupe ou la Martinique.

Concernant la Guadeloupe et la Martinique, seuls les points d'entrée (aéroport) sont autorisés pour l'importation des animaux vivants. Le champ d'habilitation est réduit aux équidés et animaux autres qu'ongulés (à l'exception des ongulés qui seraient destinés à des parcs zoologiques). La République dominicaine n'est par ailleurs pas autorisée à exporter des ongulés ni de la viande d'ongulés vers l'Union européenne, il ne peut donc y avoir d'importation dans l’UE à partir de ce pays, réalisée légalement (source : DGAL).

Dès la connaissance de la présence du virus en République Dominicaine, les services de la Direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt de Guadeloupe ont mis en œuvre une information à destination des voyageurs d’une part et travaillé en lien avec les services de la police des airs et des frontières et les douaniers pour réaliser des contrôles et intercepter d’éventuelles denrées ou produits à base de suidés (source : DAAF Guadeloupe).

Le service de l’alimentation -SALIM) de la DAAF de Guyane a mis en place un contrôle renforcé visant à détecter les importations illégales de porcs ou produits à base de porcs en lien avec les douanes et les importateurs. Une information spécifique a été adressée à tous les professionnels (éleveurs, vétérinaires, centres de soins animaliers, institutions et forces de l’ordre) rappelant l’importance des mesures de biosécurité en élevages et en abattoirs (source: Blada le 10/08/2021).

31 août 2021/ Plateforme ESA/ France.
https://www.plateforme-esa.fr

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

La boutique spécialiste en élevage porcin
Conseil et service technique
Plus de 120 marques et fabricants

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste