Lire cet article dans:

PPA en Asie : Un an après son apparition, près de 5 millions de porcs sont morts

En Asie, près de 5 millions de porcs sont morts ou ont été abattus en raison de la propagation de la peste porcine africaine (ASF), une maladie hautement contagieuse qui touche les porcs.

Lundi 2 Septembre 2019 (il y a 1 mois 12 jours)
J'aime

En Asie, près de 5 millions de porcs ont péri ou ont été abattus en raison de la propagation de la peste porcine africaine (ASF), une maladie virale très contagieuse qui affecte les porcs domestiques et sauvages et qui a été détectée la première fois en Asie, il y a un an. Bien que non dangereuse pour les humains, la maladie est particulièrement mortelle pour les porcs, entraînant également des pertes économiques importantes pour le secteur porcin.

L'ASF est présente dans six pays asiatiques : le Cambodge, la Chine, le Corée du Nord, le Laos, la Mongolie et le Vietnam. Les dernières données fournies par la FAO indiquent que les pertes actuelles représentent 10 pour cent de la population totale de porcs présente en Chine, au Vietnam et en Mongolie.

Les impacts économiques

L'épidémie affecte tout particulièrement les agriculteurs vulnérables de petite échelle qui manquent de l'expertise ou des fonds nécessaires pour protéger leurs animaux de la maladie.

Au Vietnam, l'industrie porcine représente près de 10 pour cent du secteur agricole du pays et la viande de porc représente près de trois quart de la viande consommée. Jusqu'à présent, le pays a abattu près de trois millions de porcs afin de lutter contre la propagation de la maladie, faisant également craindre que l'ASF puisse entraîner une hausse de l'insécurité alimentaire dans des communautés déjà vulnérables.

En Chine, on compte au moins 26 millions de producteurs porcins et près de 50 pour cent de la production totale de porcs est gérée par les agriculteurs de petite échelle.

« Certains éleveurs ont perdu leur troupeau entier à cause de la maladie et cela pourrait prendre des années avant que les pays gravement affectés par cette maladie puissent se rétablir des répercussions socio-économiques de cette épidémie, » a indiqué M. Lubroth.

Vendredi, 9 août 2019/ FAO.
http://www.fao.org

Articles liés

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

11-Oct-201904-Oct-201927-Sep-201920-Sep-2019

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici