Lire cet article dans:

PPA en Pologne : nouvelles restrictions

La détection de nouveaux foyers confirme d'un côté l'avancée lente, mais continue de la maladie depuis l'est de l'Europe vers des régions plus occidentales.

Lundi 4 Décembre 2017 (il y a 11 mois 15 jours)
J'aime

Suite à la communication par les Services Vétérinaires Officiels polonais de la présence de trois foyers de peste porcine africaine (PPA) chez six sangliers trouvés morts dans la région de Mazowieckie, dont deux dans le district de Legionowski, à 140 kilomètres de la frontière Est, et les quatre autres dans le district de Warszawski-Zachodni, et compte tenu du fait qu'ils sont situés en dehors des zones réglementées définies dans l'annexe de la décision d'exécution 2014/709/UE, les mesures stipulées dans la directive 2002/60/CE ont immédiatement été appliquées, directive établissant des dispositions spécifiques pour lutter contre la PPA.

Suite à la notification de ces cas par la Pologne a été publiée la décision d'exécution (UE) 2017/2176 de la Commission, du 21 novembre 2017, relative à certaines mesures provisoires de protection à l'égard de la PPA en Pologne, dont l'établissement d'une zone infectée autour de chaque foyer.

La détection de ces nouveaux foyers confirme d'une part la progression lente mais continue de la maladie depuis l'Est de Europe vers des régions plus occidentales, et d'autre part, la capacité de cette maladie à sauter de longues distances probablement aidée par le facteur humain et le transport de produits contaminés, comme cela a déjà été démontré dans les cas déclarés chez des sangliers en République Tchèque. Ces événements font augmenter le risque de propagation de la maladie et soulignent l'importance de maximiser les mesures de surveillance et de prévention dans le reste des Etats membres.

En 2017, la PPA est resté active dans les pays de l'Est de l'UE, avec une reprise des cas chez des sangliers et également dans les élevages de porcs domestiques depuis le début de l'été en Estonie, Pologne, Lettonie et Lituanie, ainsi que l'apparition pour la première fois de la maladie chez des sangliers en République Tchèque fin juin et dans deux exploitations de porcs domestiques en Roumanie en juillet. Depuis le début de l'année 2017, 2.949 foyers chez des sangliers et 123 chez des porcs domestiques ont été déclarés par ces pays. En dehors de l'UE, la situation est particulièrement grave en Ukraine, où 113 foyers ont été confirmés dans des élevages de porcs domestiques et 18 chez des sangliers jusqu'à présent cette année, et dans la Fédération de Russie, où 103 foyers ont été déclarés chez des porcs domestiques et 33 chez les sangliers en 2017.

Lundi 27 novembre 2017/ DG Santé de la Production Agricole-MAPAMA/ Espagne.
http://www.mapama.gob.es

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

16-Nov-201809-Nov-201802-Nov-201826-Oct-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici