Lire cet article dans:

Prévisions de prix pour le colza et le soja canadiens

Le colza et le soja figurent parmi les cultures importantes du Canada, à la fois en raison de la superficie occupée et de leur poids dans la balance internationale des produits agroalimentaires. Les deux cultures sont également significatives dans nos importations de produits agricoles et connaître leur évolution peut guider les décisions futures.

Vendredi 3 Mai 2019 (il y a 24 jours)
J'aime

Au cours de la campagne 2019-2020, on s'attend à une baisse des prix du colza et à une légère hausse du soja canadiens. En raison de l’importance du Canada dans ces productions, nous pouvons comprendre cette prévision comme un indicateur de marché, selon les nouvelles de l’extérieur publiées par le Ministère de l'Agriculture espagnol dans son bulletin.

Selon les "Perspectives pour les principales grandes cultures" publiées par le Ministère canadien de l'Agriculture :

  • Colza : pour la campagne en cours (2018-2019), une consommation nationale de 22,9 Mt est attendue, ce qui implique une augmentation de 1% par rapport à la campagne précédente. Les mauvaises relations avec la Chine se traduisent par une baisse des exportations estimée à un million de tonnes. Cette diminution des exportations se traduira par une augmentation du volume de stockage, qui atteindra 3,5 Mt. La demande en produit moulu est restée constante pour la production de protéines et d'huile. Dans ce contexte, les prévisions de prix est à la baisse, par rapport à l'année dernière (480-520 $/t). En ce qui concerne la campagne 2019-2020, également pour le colza, une réduction de la superficie ensemencée à 9 millions d’hectares est prévue (elle serait inférieure de 2,5% à la superficie de l’année précédente), en raison de la chute des prix et de l’incertitude des relations avec la Chine. Pour l'année prochaine, une production de 19,8 Mt est attendue, ce qui représente une réduction de 20,3 Mt par rapport à 2018-2019 et de 21,3 Mt par rapport à 2017-2018. La baisse de la production reflète la réduction de la superficie consacrée à cette culture et sa baisse de productivité. On attend une reprise de la demande totale pour atteindre 23,4 Mt. La différence entre la production et la demande sera compensée par le volume stocké, qui augmente cette saison. Cette reprise sera en partie soutenue par une augmentation des exportations (jusqu'à 10,5 Mt) due à l'apparition de nouveaux marchés, aux bas prix du colza, et à un partiel retour à la normale des relations avec la Chine. L'industrie du broyage du colza verra sa demande maintenue et sa capacité de production est à présent maximale. Bien que ces perspectives d'amélioration soient possibles, les prévisions de prix demeurent inférieures à celles de la campagne 2018-2019 (460-500 $/t), prix incluant l'amortissement dû au taux de change.
  • Soja (campagne 2018-2019) : un volume d'exportation record (5,5 Mt) devrait être atteint, en hausse de 12% par rapport à la saison précédente. L'industrie nationale de broyage connaitra une hausse de la demande jusqu'à 2 Mt. En ce qui concerne la campagne 2017-2018, dont le prix moyen a été de 434 $/t, les prix devraient chuter, pour être compris entre 395 et 425 $ t. Les facteurs à prendre en compte pour estimer le prix et l'évolution du soja sur le marché canadien sont les suivants :
    • Rythme d'expédition pour la nouvelle récolte brésilienne qui devrait être disponible en mai-juin.
    • Rythme des achats en provenance de Chine.
    • Situation des négociations sino-américaines et sino-canadiennes.
    • La prospective des plantations de soja aux USA.
    • Instabilité des taux de change entre les États-Unis, le Brésil et le Canada.
  • Les prévisions pour la campagne soja 2019-2020 annoncent une réduction de la superficie consacrée à la culture de 3%, pour se monter à 2,48 Mha, en raison des mauvaises conditions régnant dans l'ouest du pays. La production, en raison de la diminution de la superficie et du rendement, tombera à 7 Mt. La demande totale diminuera de 7% pour arriver à 8 Mt, du fait de la chute brutale des exportations à 5 Mt. Le broyage national sera également en baisse, mais très légèrement puisque la demande en huile de soja devrait rester constante. Dans ce contexte, les prix devraient augmenter à 440 $/t en raison de la hausse des prix aux États-Unis et de la stabilité du change entre $USA/$CAN.

Jeudi 25 avril 2019/ Noticias del Exterior-Ministère de l’Agriculture/ Espagne.
https://www.mapa.gob.es

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

24-Mai-201917-Mai-201910-Mai-201903-Mai-2019

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici