Lire cet article dans:

Prévisions pour l'effectif de reproductrices pour 2023

Des hausses considérables des effectifs sont attendues au Mexique et au Brésil, ainsi qu’une croissance de 2,5 % de l’effectif de reproductrices en Chine.

Source: FAS - USDA 12 octobre 2022. Chiffres en millions de têtes.

Source: FAS - USDA 12 octobre 2022. Chiffres en millions de têtes.

31 Octobre 2022

Selon les dernières estimations de l'USDA publiées le 12 octobre, l’effectif chinois de reproductrices augmenterait de 2,5% en 2023 par rapport à 2022, atteignant 41 millions de têtes. En revanche, pour le Brésil*, la projection est d’une hausse de 2,0 %, avec un effectif s’élevant à 3,04 millions de têtes, tandis que pour le Mexique, une augmentation de 2,7% est prévue, pour atteindre 1,32 millions de têtes, dépassant ainsi le Canada (1, 23) et la Corée du Sud (1,02). En ce qui concerne le Japon, l’effectif estimé est de 0,8 millions de têtes, un chiffre qui représenterait une augmentation de 1,4 %.

D'un autre côté, l'USDA prévoit des baisses des effectifs de truies pour plusieurs des principaux producteurs mondiaux tels que l'Union européenne, dont l’effectif diminuerait de 1,6%, pour se situer à 10,7 millions de têtes. De même, pour les États-Unis (6,08 millions de têtes) et le Canada (1,23 millions de têtes), des contractions de 0,7 % et 0,8 % respectivement sont attendues. La Russie, la Corée du Sud et le Royaume-Uni présenteraient une baisse de leurs effectifs de 1,4 %, 0,8 % et 1,2 % respectivement.

* Le chiffre de l’effectif brésilien comprend les truies des élevages techniques et de basse-cour.

Rédaction 333 Amérique Latine selon des données de l’USDA/ Etats-Unis.
https://apps.fas.usda.gov/

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste