Lire cet article dans:

Prévisions de l'USDA concernant la production et le commerce mondial de viande de porc en 2023

Selon l'USDA, la production mondiale de viande de porc augmentera en 2023, tandis que les exportations diminueront.

31 Octobre 2022

Selon les estimations publiées par le Ministère américain de l'Agriculture (USDA) dans son rapport " Bétail et volaille : marchés et commerce mondiaux ", la production mondiale devrait augmenter et les exportations diminuer, deux tendances qui devraient être menées par la Chine.

Source : FAS - USDA 12 octobre 2022. Calculs : Département économie et intelligence du marché 333 Amérique Latine. Variations en % par rapport à 2022. Chiffres en millions de tonnes.

Source : FAS - USDA 12 octobre 2022. Calculs : Département économie et intelligence du marché 333 Amérique Latine. Variations en % par rapport à 2022. Chiffres en millions de tonnes.

Production

La production mondiale de viande porcine augmentera de 1 % en 2023 pour atteindre 111,0 millions de tonnes, en raison de la hausse de la production en Chine. La production de la Chine devrait croître de 2 %, la filière continuant à se remettre des effets de la peste porcine africaine (PPA). Les États-Unis, le Brésil et le Mexique devraient également accroître leur production, ce qui fera plus que compenser les baisses enregistrées par les autres grands producteurs, notamment l'UE et le Royaume-Uni.

La hausse du coût des aliments pour animaux et les contraintes énergétiques et environnementales vont freiner la production de l'UE.

Pour les États-Unis, la production devrait augmenter de 1 % en 2023 pour atteindre 12,4 millions de tonnes, en raison d'une augmentation progressive de la production porcine et de poids plus élevés.

En ce qui concerne le Royaume-Uni, les producteurs sont confrontés à des coûts d'alimentation élevés et à une baisse de la demande de viande de porc nationale.

Le Brésil et le Mexique continuent de développer leurs filières porcines pour répondre à la demande nationale croissante, en partie en raison des consommateurs qui cherchent des alternatives au bœuf, plus coûteux, et de l'augmentation de la demande d'exportation dans plusieurs pays clés.

La production au Vietnam continue de rebondir, la gestion de la peste porcine africaine ayant protégé la filière de foyers de grande ampleur.

Exportations et importations

Les exportations devraient baisser de 2 % pour atteindre 10,5 millions de tonnes en 2023, car les importations en provenance de Chine faiblissent pour la deuxième année consécutive.

Malgré les problèmes persistants liés à la peste porcine africaine, les importations de viande de porc en provenance des Philippines devraient également diminuer en raison de la fin des politiques favorables aux importations en 2022 ; la hausse temporaire des volumes des contingents de viande de porc a pris fin en mai 2022 et les réductions de droits de douane ont été prolongées jusqu'à la fin de 2022.

Les importations de porc du Royaume-Uni vont augmenter car les tendances de consommation pré-pandémique devraient revenir, déplaçant les achats du commerce de détail vers la restauration, déplaçant la demande des produits de porc produits localement vers le porc importé.

Les exportations des États-Unis devraient diminuer en 2023 en raison de la baisse de la demande des principaux importateurs tels que le Mexique et la Chine.

Prévisions pour les principaux acteurs mondiaux

  • La Chine, qui contribuerait à 47 % de la production mondiale, produirait 52 Mt, soit une augmentation de 2,0% par rapport à 2022 (51 Mt). On estime également que le volume des importations devrait diminuer de 5,6 %, passant de 1,8 à 1,7 Mt respectivement.
  • La production de l'Union Européenne diminuerait de 0,4 % pour atteindre 22,6 Mt, tandis que ses exportations s'établiraient à 3,8 Mt, en baisse de 3,6 % par rapport à 2022.
  • Les États-Unis augmenteraient leur production de 0,7 % pour atteindre 12,4 Mt, mais leurs exportations diminueraient de 1,7 % pour atteindre seulement 2,8 Mt.
  • Le Japon se positionnerait comme le deuxième importateur mondial de viande de porc avec 1,5 Mt, bien que cet indicateur soit en baisse de 1,6 %.
  • Le volume de production du Brésil devrait augmenter de 1,6 % pour atteindre 4,4 Mt. Les exportations devraient également atteindre 1,3 Mt, soit une hausse de 2,7 %.
  • Le Mexique verrait sa production augmenter de 4,6 %, pour se monter à environ 1,6 Mt, mais maintiendrait sa position de troisième importateur mondial, bien que ce volume soit estimé en baisse de 0,8 %, pour atteindre 1,24 Mt.

Rédaction 333 Amérique Latine selon des données de l'USDA/ Etats-Unis.
https://apps.fas.usda.gov/

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste