Lire cet article dans:

Projections de la récolte de maïs et de soja de l'USDA jusqu'en mars 2022

Le Ministère de l'Agriculture des Etats-Unis (USDA) a publié ses nouveaux rapports mensuels sur l'offre et la demande de céréales et d'oléagineux, dans lesquels des ajustements significatifs ont de nouveau été effectués pour les récoltes de soja en Amérique du Sud.

21 Mars 2022

Les résultats présentés sont nuancés par les impacts possibles que le conflit Russie-Ukraine pourrait générer à court terme. En Amérique du Sud, les récoltes de soja au Brésil et en Argentine, qui continuent d'être affectées par des conditions climatiques défavorables, ont diminué.

Maïs

Au niveau mondial, l'USDA estime que la production de maïs atteindra 1,206 milliards de tonnes pour la campagne 2021/22, soit une hausse de 7,4 % par rapport à 2020/21 (1.123,3 Mt).

Pour les principaux producteurs mondiaux, il n'y a pas eu de changement par rapport au rapport de février. En effet, pour les Etats-Unis, la production se maintient autour de 383,9 millions de tonnes (Mt), avec une progression de 7,1% par rapport à la récolte précédente (358,4 Mt). La Chine, quant à elle, devrait augmenter son offre nationale de 4,6% pour atteindre 272,6 Mt, suivie du Brésil, dont le volume de production devrait atteindre 114 Mt, soit une croissance de 31% par rapport à la saison 2020/21 (87 Mt). D'autre part, les productions de l'Union européenne et de l'Argentine, se montent à des volumes de 69,8 et 53 Mt, ce qui représente des augmentations de 4 et 2,9% par rapport à la récolte précédente, respectivement.

Par ailleurs, les exportations mondiales de cette culture devraient augmenter de 10%, passant de 181,8 millions de tonnes au cours de la période précédente à 199,9 millions de tonnes au cours du cycle actuel. Cela s'expliquerait par la croissance des volumes d'exportation du Brésil (+104,8%) et de l'Union européenne (+31,3%), qui compenserait la baisse prévue pour les États-Unis, qui réduiraient leurs expéditions à l'étranger de 9,2%, passant respectivement de 69,9 à 63,5 millions de tonnes.

Enfin, les importations de maïs de la Chine devraient diminuer de 11,9% pour atteindre 26 Mt, ce qui serait compensé par une augmentation de sa production intérieure (+4,6 %).

Soja

La production mondiale de soja diminuerait de 3,4% par rapport à la saison 2020/21, passant de 366,2 Mt à 353,8 Mt. Les États-Unis continueraient à se distinguer comme étant le pays ayant la plus forte croissance en volume parmi les principaux producteurs (+5,2%), passant de 114,7 à 120,7 Mt. Par contre, pour les cultures du Brésil et de l'Argentine, de fortes réductions ont été faites dans leurs estimations de production, puisque celles-ci diminueraient respectivement de 8 et 5,8% par rapport au cycle précédent, avec des volumes qui seraient de l'ordre de 127 et 43,5 Mt.

Le Brésil continuerait en tête pour ce qui est de l'activité d'exportation avec 85,5 Mt, soit une croissance de 4,7% par rapport à la saison précédente, tandis que les États-Unis atteindraient un volume d'exportation de 56,9 Mt, soit une diminution de 7,5% par rapport à la dernière récolte. La Chine resterait le principal importateur de cet oléagineux, avec 94 Mt.

11 mars 2022/ Rédaction Département d'Analyses Economiques de 333 Amérique Latine selon des données de l'USDA.

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Prix du porc

23 Jun
0,050
22 Jun
0,050
23 Jun
0,028
23 Jun
0,020
La boutique spécialiste en élevage porcin
Conseil et service technique
Plus de 120 marques et fabricants

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste