Lire cet article dans:

Quelle est la situation actuelle de la PPC au Brésil ?

L'OIE a confirmé la présence de PPC dans un nouvel État, concrètement à Alagoas, dans la zone non indemne de la maladie, comptant sept foyers détectés ce mois d’octobre.

23 Octobre 2019

Depuis la confirmation des épidémies de peste porcine classique dans l'État de Ceará en 2018 et à Piauí en 2019, l'intensification de la surveillance des maladies hémorragiques a permis d'identifier des épidémies dans l'État d'Alagoas, zone non reconnue comme indemne de peste porcine classique. L'OIE a confirmé 51 foyers à Ceará, 14 à Piaui et 7 à Alagoas depuis octobre 2018.

Au Brésil, il y a deux zones aux statuts zoosanitaires différents en ce qui concerne la peste porcine classique (PPC). Une zone indemne que l'OIE a déclarée comme telle en juin 2016 (provinces du Rio Grande do Sul, de Santa Catarina, d'Acre, de Bahia, d'Espírito Santo, de Goias, du Mato Grosso, du Mato Grosso do Sul, du Minas Gerais, du Paraná, de Rio de Janeiro, Rondônia, São Paulo, Sergipe, Tocantins, district fédéral et les communes de Guajará et Boca do Acre, la partie sud de la commune de Canutama et la partie sud-ouest de la commune de Lábrea dans la province de l'Amazonas) et une autre zone non indemne ou infectée (provinces d’Alagoas, Amapá, Amazonas, Ceará, Maranhão, Pará, Paraíba, Pernambuco, Piauí, Rio Grande do Norte et Roraima).

Situation de la PPC au Brésil

Situation de la PPC au Brésil

Dans les zones indemnes, cette maladie n’a pas été détectée depuis janvier 1998, tandis que pour les zones non indemnes, le Brésil a déclaré le dernier foyer de la maladie en août 2009, mais celle-ci a réapparu dans le Ceará en octobre 2018, à Piaui, à la frontière avec le Ceará, en mai 2019, et à présent à Alagoas.

La mobilisation du transit et le commerce d'animaux entre la zone indemne et la zone non reconnue indemne de peste porcine classique sont interdits et il existe des limites claires, protégées par des barrières naturelles et des points de contrôle, dans lesquelles sont continuellement adoptées des procédures de surveillance et de réduction des risques d'introduction de la maladie dans la zone indemne, suite aux restrictions établies par les normes officielles du Ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de l'Approvisionnement.

Lundi 21 octobre 2019/ Rédaction 333 à partir de données de l’OIE.

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste