Lire cet article dans:

À quoi ressembleront l’effectif porcin et le commerce de la viande de porc au Canada en 2022 ?

Maintenant que les abattoirs se remettent des retards accumulés pour la COVID-19, que réserve l'année prochaine à la filière porcine canadienne ?

Abattage hebdomadaire de porcs sur le marché fédéral canadien. Source : USDA d’après Agriculture and Agri-Food Canada.

Abattage hebdomadaire de porcs sur le marché fédéral canadien. Source : USDA d’après Agriculture and Agri-Food Canada.

22 Septembre 2021

Le cheptel porcin canadien devrait diminuer de 2% en 2022, après une légère croissance en 2021, alimentée par les retards de traitement liés à la COVID. Grâce à la hausse du nombre de truies, la production porcine de 2022 augmentera par rapport à celle de 2021, en raison de capacités de finition supplémentaires du Canada et une plus grande utilisation des capacités d'abattage et des investissements supplémentaires.

En conséquence, les abattages augmenteront modestement de 50.000 en 2022. Les exportations de porcs vivants diminueront de 8% en 2022 (après une croissance de 13% en 2021), car le Canada a récemment résolu le conflit de travail dans l'Est du pays, qui a vu plus de quatre mois de perturbations de la capacité de transformation, entraînant une augmentation du nombre de porcs de marché et d'engraissement vers les installations américaines.

Malgré l'augmentation des abattages, la production de viande de porc en 2022 devrait baisser de 2% car les perturbations dues à la COVID-19 et les conflits du travail résolus feront baisser le nombre de porcs en attente. Le poids des carcasses sera donc plus faible en 2022, à moins que de nouvelles perturbations ne surviennent. La consommation intérieure restera stagnante en 2022 après un modeste gain de 1% en 2021.

Les exportations canadiennes de viande de porc devraient rester stables en 2022, après une croissance de 1% en 2021, en raison de la demande mondiale continue due aux impacts de la peste porcine africaine (PPA) dans plusieurs régions.

Les importations de viande de porc devraient augmenter de 4% en 2022, après une baisse de 5% en 2021, en raison de la diminution de la production et pour soutenir la préférence des consommateurs canadiens pour certaines coupes. Les États-Unis resteront le principal marché source des importations.

8 septembre 2021/ USDA/ Etats-Unis.
https://apps.fas.usda.gov

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Prix du porc

27 Jun
0,010
22 Jun
0,050
23 Jun
0,028
23 Jun
0,020
La boutique spécialiste en élevage porcin
Conseil et service technique
Plus de 120 marques et fabricants

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste