Lire cet article dans:

Un rapport de l'ESVAC montre une baisse des ventes d'antibiotiques vétérinaires dans l'UE

Les pays européens continuent de réduire l'utilisation des antibiotiques chez les animaux.

Évolution des ventes globales agrégées en mg/PCU, ainsi que des ventes de fluoroquinolones, d'autres quinolones, de céphalosporines de 3e et 4e générations et de polymyxines, pour 25 pays de l'UE/EEE, de 2011 à 2018 (notez la différence dans les échelles des axes des y). Source : Agence européenne des médicaments, 2020.

Évolution des ventes globales agrégées en mg/PCU, ainsi que des ventes de fluoroquinolones, d'autres quinolones, de céphalosporines de 3e et 4e générations et de polymyxines, pour 25 pays de l'UE/EEE, de 2011 à 2018 (notez la différence dans les échelles des axes des y). Source : Agence européenne des médicaments, 2020.

27 Octobre 2020

Le rapport annuel sur la Surveillance européenne de la Consommation d'Antimicrobiens vétérinaires (ESVAC) publié par l'EMA montre que les pays européens continuent à réduire l'utilisation d'antibiotiques chez les animaux. Les ventes globales d'antibiotiques vétérinaires dans les pays européens ont chuté de plus de 34 % entre 2011 et 2018.

Par ailleurs, les ventes totales de certains agents antimicrobiens vétérinaires appartenant à des classes d'antibiotiques considérées comme essentielles en médecine humaine ont sensiblement diminué entre 2011 et 2018. Ces classes comprennent les antibiotiques utilisés pour traiter les infections graves chez l'homme causées par des bactéries résistantes à la plupart des autres traitements antibiotiques. Les ventes de céphalosporines de troisième et quatrième générations ont chuté de 24 %, les polymyxines de 70 %, les fluoroquinolones de 4 % et les ventes d'autres quinolones de 74 %. L'utilisation de ces antibiotiques chez les animaux devrait être limitée afin d'atténuer le risque pour la santé publique, selon la catégorisation du groupe d'experts ad hoc sur les conseils en matière d'antimicrobiens (AMEG).

"La diminution constante des ventes d'antibiotiques vétérinaires sur dix ans montre que l'Europe est sur la bonne voie pour lutter contre la résistance antimicrobienne", a déclaré Ivo Claassen, chef de la division des médicaments vétérinaires de l'EMA. "Les orientations de l'UE et les campagnes nationales encourageant une utilisation prudente des antibiotiques chez les animaux ont un effet positif".

Ces mesures comprennent des plans d'action nationaux visant à réduire l'apparition de la résistance aux antimicrobiens, des campagnes nationales pour une utilisation prudente des antibiotiques chez les animaux, des objectifs de vente, des restrictions sur l'utilisation de certains antimicrobiens chez les animaux producteurs d'aliments ou des mesures pour contrôler la prescription d'antibiotiques chez les animaux.

Le rapport de l'ESVAC présente des données provenant de 30 pays de l'Espace économique européen et de la Suisse. Tous les pays participants ont volontairement fourni des informations sur les ventes d'antibiotiques vétérinaires pour 2018.

21 octobre 2020/ Agence européenne des médicaments/ Union européenne.
https://www.ema.europa.eu/

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Nouvel outil ESVAC pour usage d'antibiotiques pour animaux

19-Oct-2015
Une nouvelles base de données interactive voit le jour pour permettre aux utilisateurs d'accéder aux données spécifiques ESVAC les intéressant (sur un pays spécifique, ventes d'une catégorie particulière d'antibiotiques, création de tableaux, cartes ou graphiques...).

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste