Lire cet article dans:

UE : la production de céréales devrait diminuer

Les perspectives à court terme des marchés agricoles de l'UE en 2022 prévoient une baisse de 5,1% par rapport à la moyenne des cinq dernières années.

13 Octobre 2022

La production utilisable de céréales est prévue à 270,9 millions de tonnes pour 2022/23, soit une baisse de 5,1% par rapport à la moyenne quinquennale (et une baisse de 7,8% en glissement annuel). Cela est dû en grande partie aux conditions de sécheresse qui ont touché le maïs tout particulièrement (-19,3% en moyenne sur 5 ans).

La production de blé tendre est prévue à 127,0 millions de t (-2,4%), celle de blé dur à 7,4 millions de t (-4,9%), le maïs se monterait à 55,5 millions de t (-23,7%), l'orge à 51,5 millions de tonnes (-1,0%) , le triticale à 11,3 millions de tonnes (-2,1%), l'avoine à 7,6 millions de tonnes (+1,9%) et le seigle à 7,5 millions de tonnes (-4,0%).

Cette mauvaise récolte, combinée aux prix élevés des céréales et à une baisse prévue de la production de viande, devrait réduire l'utilisation fourragère des céréales de 2,3% en glissement annuel. Les usages alimentaires devraient légèrement augmenter (+0,7% sur un an). En revanche, les échanges céréaliers pourraient progresser de 12,3% par rapport à la campagne précédente (+6,5% d'exports et +24,7% d'imports).

Une forte production d'oléagineux de l'UE (notamment de colza) est attendue en 2022/23 (32,2 millions de t, soit +8,5% au-dessus de la moyenne sur 5 ans).

6 octobre 2022/ Commission européenne/ Union européenne.
https://agriculture.ec.europa.eu

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste