Lire cet article dans:

Union Européenne: les priorités de la présidence italienne débattues en commissions parlementaires

Les ministres italiens ont présenté les priorités de la présidence italienne du Conseil en commissions parlementaires lors d'une série de réunions organisées pendant les mois de juillet de septembre.

Lundi 6 Octobre 2014 (il y a 3 ans 11 mois 17 jours)
J'aime

Les ministres italiens ont présenté les priorités de la présidence italienne du Conseil en commissions parlementaires lors d'une série de réunions organisées pendant les mois de juillet de septembre.

Agriculture: embargo russe sur les importations de denrées alimentaires de l'UE, accords commerciaux et lait

La présidence italienne du Conseil s'efforcera d'élargir les mesures "de réaction rapide" introduites jusqu'à présent par la Commission européenne dans le but d'atténuer les effets de l'embargo russe sur les importations de denrées alimentaires en provenance de l'UE, a déclaré le ministre italien de l'agriculture, Maurizio Martina, en commission de l'agriculture le 3 septembre. Le Conseil pourrait même chercher à renforcer les outils existants afin que l'UE puisse mieux gérer de telles crises à l'avenir, a-t-il ajouté, répondant à l'appel des députés à soutenir davantage les agriculteurs européens.

Parmi les principales priorités de la présidence italienne figurent une révision des dispositions européennes sur l'agriculture biologique - qui pourrait faire l'objet d'un accord avec le Conseil d'ici la fin de l'année -, et les progrès vers un accord équilibré sur la culture d'OGM, selon M. Martina. Le ministre italien et son équipe s'efforceront également d'accélérer le processus législatif sur la mise à jour des programmes en faveur de la consommation de fruits et de lait à l'école. Ils surveilleront de près la situation du marché des produits laitiers afin de trouver des moyens de continuer à aider le secteur après l'abolition du système de quotas en 2015.

Par ailleurs, la présidence gardera un œil attentif sur les négociations commerciales internationales, en particulier le partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP), a déclaré M. Martina. Il a souligné que même si l'UE devait se concentrer sur "les possibilités que ces accords pouvaient créer", elle "ne devrait pas cacher les points négatifs".

Jeudi, 25 septembre 2014/ Parlement européen/ Union Européenne.
http://www.europarl.europa.eu

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 3 mois 28 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

21-Sep-201814-Sep-201807-Sep-201827-Jul-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici