Lire cet article dans:

UE : nouveau laboratoire de référence pour la fièvre aphteuse

Au terme de la procédure de sélection, le laboratoire retenu a été le consortium «ANSES & CODA-CERVA».

Lundi 29 Janvier 2018 (il y a 7 mois 28 jours)
J'aime

La Commission, en étroite collaboration avec les États membres, a lancé un appel en vue de la sélection et de la désignation du laboratoire de référence de l'Union européenne pour la fièvre aphteuse compte tenu des critères de compétence technique et scientifique du laboratoire ainsi que de l'expertise du personnel. Jusqu'à la date, le laboratoire de référence était situé à Pirbright, Royaume-Uni.

Au terme de la procédure de sélection, le laboratoire retenu a été le consortium «ANSES & CODA-CERVA», formé par le laboratoire de la santé animale de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) de Maisons-Alfort (France) et le centre d'étude et de recherches vétérinaires et agrochimiques (CODA-CERVA) d'Uccle (Belgique).

Afin d'éviter toute perturbation des activités du laboratoire de référence de l'Union européenne pour la fièvre aphteuse et de laisser au laboratoire de référence de l'Union européenne nouvellement désigné suffisamment de temps pour être pleinement opérationnel, il convient que les mesures prévues par la présente décision soient applicables à partir du 1er janvier 2019.

Dans son avis scientifique concernant la maladie vésiculeuse du porc et la stomatite vésiculeuse (4), l'Autorité européenne de sécurité des aliments a conclu que la maladie vésiculeuse du porc n'a plus de potentiel épidémique et peut être diagnostiquée rapidement au moyen d'épreuves en laboratoire. En outre, la situation épidémiologique en ce qui concerne la maladie vésiculeuse du porc dans l'Union européenne s'est considérablement améliorée et les derniers cas n'ont été décelés qu'à la suite d'épreuves en laboratoire réalisées sur des échantillons provenant d'une petite région dans un seul État membre. Depuis 2014, la maladie vésiculeuse du porc n'est plus inscrite dans la liste de maladies à déclaration obligatoire de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE).

En outre, certaines fonctions et tâches assignées au laboratoire de référence de l'Union européenne pour la fièvre aphteuse à l'annexe XVI de la directive 2003/85/CE portent sur la maladie vésiculeuse du porc et d'autres maladies vésiculeuses, notamment en ce qui concerne la capacité des laboratoires nationaux de référence et du laboratoire de référence de l'Union européenne à effectuer le diagnostic différentiel de la fièvre aphteuse. Tous ces éléments concourent à justifier qu'il soit mis fin à la désignation d'un laboratoire de référence de l'Union européenne pour la maladie vésiculeuse du porc.

Vendredi, 26 janvier 2018/ JOUE/ Union Européenne.
http://eur-lex.europa.eu

Articles liés

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

21-Sep-201814-Sep-201807-Sep-201827-Jul-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici