Lire cet article dans:

Le Groupe de réflexion européen sur la viande de porc tient sa première réunion

La filière porcine étant confrontée à un certain nombre de défis, la Commission européenne a créé le groupe pour examiner tous les aspects de la filière dans le but d'assurer sa durabilité et sa résilience.

17 Mars 2022

La filière européenne de la viande de porc étant confrontée à un certain nombre de défis, la Commission européenne a mis en place un groupe de réflexion sur la viande de porc chargé d'examiner tous les aspects de la filière afin de garantir sa durabilité et sa résilience en termes socio-économiques, environnementaux, climatiques, sanitaires et de bien-être animal.

La filière porcine est confrontée à de graves difficultés depuis plusieurs mois en raison de la conjonction de plusieurs facteurs négatifs, des restrictions sanitaires affectant la consommation hors foyer (contexte COVID-19), du ralentissement des exportations vers la Chine, de la poursuite de la propagation de la peste porcine africaine à un plus grand nombre de pays de l'UE et de la hausse des coûts de production. L'invasion de l'Ukraine par la Russie a un impact supplémentaire sur le secteur, étant donné ses besoins en matières premières pour la production d'aliments pour animaux et la nécessité de trouver d'autres marchés pour les exportations européennes de viande de porc.

Renforcer la résilience socio-économique de la filière, notamment par rapport aux protéines végétales importées, est plus que jamais nécessaire. Cela nécessite une réflexion approfondie, car les difficultés actuelles vont au-delà des fluctuations saisonnières du cycle du porc. C'est pourquoi le Commissaire à l'agriculture et au Développement rural, Janusz Wojciechowski, a convoqué une première réunion le 10 mars. Le débat d'aujourd'hui portera sur la dépendance à l'égard des importations d'aliments pour animaux.

Le Groupe de réflexion sur la viande porcine, grâce au Département de l'Agriculture de la Commission européenne, se concrétise par des réunions conjointes du Groupe de dialogue civil sur les produits animaux (Section de Viande de porc), qui réunit les parties prenantes, et du Groupe d'experts du Comité de l'Organisation commune des marchés agricoles (Section des Produits animaux), qui réunit les experts nationaux de tous les États membres.

Outre cette première rencontre, cinq réunions sont prévues jusqu'à la fin de l'année. Chaque réunion sera consacrée à un sujet spécifique et les rapports seront rendus publics. Le rapport de la réunion comprendra non seulement les points de vue exprimés par les rapporteurs (acteurs du marché, universitaires, autorités des États membres et fonctionnaires de la Commission), mais aussi les contributions externes reçues par courrier électronique.

Les cinq rapports de la réunion déboucheront sur un rapport final assorti d'éventuelles recommandations, qui sera remis au début de 2023.

La première réunion plénière aura lieu en ligne le 6 avril. Il sera consacré à la dynamique socio-économique du secteur. Les réunions ultérieures porteront sur les défis environnementaux et climatiques du secteur, ainsi que sur les considérations relatives à la santé et au bien-être des animaux.

10 mars 2022/Commission européenne/ Union européenne
https://ec.europa.eu

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Prix du porc

27 Jun
0,010
22 Jun
0,050
23 Jun
0,028
23 Jun
0,020
La boutique spécialiste en élevage porcin
Conseil et service technique
Plus de 120 marques et fabricants

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste